Phase III (2011-15)

in page functions

Une période d’accélération sans précédent du nombre des introductions

HSS Cambodia UNICEF Rasoka Thor

La troisième stratégie quinquennale (2011-2015), adoptée par le Conseil d’administration de Gavi en juin 2010, tirait les enseignements du bilan des 10 années précédentes et s’accompagnait d’une feuille de route dont l’objectif était d’achever l’introduction du vaccin pentavalent et d’améliorer l’accès des pays en développement à des vaccins de nouvelle génération et d’importance vitale, plus particulièrement aux vaccins contre le rotavirus et contre le pneumocoque.

Objectifs stratégiques

La stratégie 2011-2015 reposait sur quatre objectifs stratégiques, chacun en rapport avec la mission globale de Gavi :

  • L’objectif relatif aux vaccins : accélérer la demande et l’utilisation des vaccins nouveaux et sous-utilisés ;
  • L’objectif relatif aux systèmes de santé : contribuer à renforcer la capacité des systèmes de santé intégrés pour assurer la vaccination ;
  • L’objectif relatif au financement : accroître la prévisibilité des financements mondiaux et améliorer la pérennité des financements nationaux alloués à la vaccination ;
  • L’objectif relatif à l’action sur le marché des vaccins : façonner le marché pour garantir un approvisionnement suffisant en vaccins adaptés et à prix abordable aux pays en développement.

La stratégie 2011-2015 comprenait également trois domaines transversaux : Suivi et évaluation ; Plaidoyer et sensibilisation ; Communication et politiques publiques ; et Élaboration des politiques.  

Un processus collectif

L’élaboration de la nouvelle stratégie a été entreprise au cours du Forum des partenaires de Gavi, qui s’est tenu à Hanoï, au Vietnam, en 2009. De novembre 2009 à avril 2010, le Bureau exécutif de Gavi a organisé une série d’entretiens individuels et de groupe au cœur des instances du Conseil. Afin de garantir un processus transparent et ouvert à tous :

  • un groupe de travail interne au Secrétariat et un groupe consultatif externe ont été mis en place ;

  • le Comité exécutif du Conseil a apporté sa contribution, alors que des consultations ont été tenues avec les membres du Comité des programmes et des politiques, et ceux du Comité d’audit et des finances ;

  • les Ministres de la Santé de tous les pays éligibles au soutien de Gavi ont été invités à donner leur avis ;

  • un questionnaire a été mis en ligne de février à mars 2010 ;

  • lors des réunions régionales OMS/UNICEF, des consultations ont été tenues avec les organisations de la société civile et les responsables du Programme élargi de vaccination de la région de la Méditerranée orientale.

Après avoir examiné la mission et les objectifs stratégiques de Gavi, le Conseil d’administration a conclu qu’ils demeuraient largement valables et utiles. Il a néanmoins décidé de considérer l’objectif relatif à la valeur ajoutée comme un principe directeur et d’élever l’action sur le marché au rang d’objectif stratégique, mettant davantage l’accent sur ce domaine essentiel du travail de Gavi.

SUIVI ET EVALUATION

Le suivi et l’évaluation (S&E) s’avèrent essentiels pour améliorer les performances et s’assurer que l’Alliance du Vaccin utilise judicieusement ses ressources.

Le suivi et l’évaluation constituent une fonction transversale ; les activités dans ce domaine sont menées par le Secrétariat, les partenaires de l’Alliance et les pays eux-mêmes. Gavi a établi, pour le suivi et l’évaluation, un cadre et une stratégie qui ont guidé nos travaux tout au long de la période 2011-2015.

PLAIDOYER et SENSIBILISATION, COMMUNICATION ET POLITIQUES PUBLIQUES

Le travail de Gavi en termes de plaidoyer et de sensibilisation, de communication et de politiques publiques comportait trois priorités pour la période 2011-2015 :

  • faire mieux comprendre l’importance de la santé publique, de la vaccination et de Gavi, en améliorant la communication et en ciblant les relations avec les médias ;
  • mobiliser de nouveaux réseaux de soutien et leur donner les moyens de véhiculer les informations sur les politiques de Gavi, de soutenir la collecte de fonds et d’aider l’Alliance du Vaccin à atteindre ses objectifs stratégiques ;
  • contribuer à l’élaboration de politiques d’aide au développement, de manière à obtenir un soutien en faveur de la santé publique, de la vaccination et de Gavi.

POLITIQUES

Gavi adapte régulièrement ses politiques pour que l’aide apportée aux pays représente le moyen le plus efficace d’atteindre les objectifs définis dans sa stratégie.

PLAN DE DEVELOPPEMENT

En novembre 2010, le Conseil d'administration de Gavi a adopté un plan de développement quinquennal 2011-20015 pour guider la mise en œuvre de la stratégie. Le plan de développement 2011-2015 comprenait :

  • des cibles définies et des indicateurs de performance ;
  • 26 objectifs avec des résultats mesurables ;
  • des activités détaillées et les budgets de 2011, 2012, 2013 et 2014.

Plus d'information sur ce sujet

close icon

modal window here