Évaluation à mi-parcours de Gavi, octobre 2013

in page functions

Redevabilité mutuelle : partenaires et donateurs se réuniront à Stockholm (Suède) le 30 octobre prochain afin de faire le point sur les activités de mobilisation des ressources et les progrès accomplis par Gavi depuis 2011, pour élargir l’accès aux services de vaccination

Stockholm waterfront

La réunion d’Évaluation à mi-parcours de Gavi, qui se tiendra à Stockholm (Suède) le 30 octobre prochain, permettra de faire le point sur les progrès accomplis par l’Alliance du Vaccin en matière de réalisation des objectifs fixés lors de la Conférence des donateurs qui s’est tenue en 2011. Les donateurs s’étaient engagés à verser 4,3 milliards $US pour vacciner 250 millions d’enfants parmi les plus pauvres de la planète, et sauver quelque quatre millions de vies d’ici 2015.

Quelque 150 participants devraient être présents à cette réunion : partenaires de Gavi (l’OMS, l’UNICEF, la Banque mondiale, la Fondation Bill & Melinda Gates), donateurs et donateurs potentiels, représentants des pays bénéficiaires, du secteur privé et de l’industrie pharmaceutique, députés et hautes personnalités.

Un dîner de bienvenue sera organisé le 29 octobre, avant la réunion.

Honorer les promesses de dons

la section des indicateurs

Pour les dernières informations sur les progrès de Gavi comparés à la stratégie quinquennale de l’organisation, visitez la section des indicateurs de notre site web.

Les participants à la réunion auront l’occasion :

  • de faire le point sur les résultats depuis la Conférence des donateurs qui s’est tenue à Londres ;
  • d’examiner comment relever ensemble les défis existants pour atteindre les objectifs fixés à Londres ;
  • de promouvoir la viabilité à long terme des programmes de vaccination mis en œuvre par Gavi.

Financement à long terme

Cette réunion permettra en outre, d’élaborer un plan de mise en œuvre du second cycle de reconstitution des ressources de Gavi, soulignant la nécessité de garantir des financements prévisibles à long terme des programmes de l’Alliance du Vaccin jusqu’en 2030.

Lors de la Conférence des donateurs qui s’est tenue à Londres, neuf donateurs sur dix-neuf avaient annoncé des promesses de dons pour la période 2011-2015 et au-delà. Il faut donc espérer que les donateurs n’ayant pas été en mesure de prolonger leurs engagements pour cette période augmenteront leur financement en faveur de Gavi jusqu’en 2015 et au-delà, lors de cette réunion.

Par ailleurs, les fonds de contrepartie représentent une opportunité unique pour les nouveaux donateurs de doubler leur impact en débloquant des fonds déjà attribués sous réserve de réunir d’autres fonds, publics ou privés.

Gavi devra pouvoir compter sur un large soutien politique et parlementaire pour s’assurer que ces engagements se traduisent effectivement dans les faits en vue de sauver des vies d’enfants et de protéger la santé des populations.

close icon

modal window here