Le modèle de fonctionnement

in page functions

Grâce à son modèle de fonctionnement innovant, Gavi entend financer l'introduction de nouveaux vaccins dans les pays en développement, mais aussi refaçonner le marché des vaccins afin de pérenniser les programmes de vaccination

061800G

Un mécanisme de financement efficace

Gavi souhaite mettre à disposition les vaccins adaptés, en quantité adéquate et à moindre coût, dans les pays les plus pauvres.

S'appuyant sur les compétences des principaux acteurs du secteur de la vaccination dans le monde, Gavi est parvenue à relever plusieurs obstacles (six au total) s'opposant à l'introduction durable de vaccins qui sauvent des vies pour les enfants issus des pays pauvres

1. Faire figurer la vaccination au rang de priorité de l'agenda politique

Gavi veut démontrer aux décideurs politiques que l'argent dépensé dans les programmes de vaccination est un investissement financièrement rentable et apporte des preuves solides pour encourager les gouvernements des pays donateurs et des pays en développement à soutenir l'introduction de nouveaux vaccins.

2. Assurer des financements prévisibles

La mise en œuvre des programmes de vaccination requiert des donateurs un engagement continu en vue d'asseoir la confiance des pays pour l'adoption de nouveaux vaccins. Gavi a mis en œuvre des mécanismes de financement innovants afin de garantir des financements prévisibles à long terme.

3. Responsabiliser les pays

Les programmes d'aide internationale, dont l'agenda était fixé par les agences de développement externes et les donateurs, étaient jusque-là souvent axés sur des projets.

Gavi insiste sur la nécessité, pour les pays en développement, de fixer leurs propres priorités et de s'assurer de la coordination et de l'alignement de l'aide extérieure sur les stratégies nationales de santé. Gavi s'appuie en outre sur les partenariats existants pour mettre en œuvre ses programmes.

4. Renforcer les systèmes de santé

Financer la vaccination ne garantit pas toutefois que chaque enfant bénéficiera des vaccins dont il a besoin. Les programmes de soutien en espèces, conçus pour aider les pays à renforcer leurs services de vaccination et leurs systèmes de santé (formation des agents de santé, suivi, logistique, par exemple), représentent en moyenne 15 à 25 % du financement total alloué par Gavi.

5. Fournir des vaccins à prix abordables

Le modèle de fonctionnement de Gavi repose sur la volonté d'agir durablement sur le marché des vaccins pour le plus grand bénéfice du monde en développement. Gavi dispose de plusieurs options pour influencer le prix des vaccins :

  • Regrouper la demande et les achats de vaccins ;
  • Faire jouer la concurrence ;
  • Améliorer la transparence concernant la demande, la dynamique d'approvisionnement et le prix des vaccins ;
  • Etablir un système de prix préférentiels pour permettre aux pays à faible revenu de payer le même produit à prix réduit comparé au prix appliqué aux pays riches ;
  • S'assurer que les pays soutenus par Gavi bénéficient toujours de tarifs préférentiels.

6. Cofinancer les vaccins

Pour renforcer la prise en charge nationale du financement de la vaccination et contribuer à assurer la viabilité financière des programmes, Gavi encourage les pays à financer une partie du coût des vaccins qu'ils reçoivent. Les niveaux de cofinancement sont établis proportionnellement aux revenus d'un pays donné.

close icon

modal window here