Le conseil de GAVI Alliance nomme le nouveau president Dagfinn Høybråten afin de continuer la lutte pour la vaccination

in page functions

La présidente sortante du Conseil Mary Robinson laisse un héritage durable et une meilleure équité en matière de santé pour des millions d’enfants dans les pays les plus pauvres du monde

Kigali Board - field visit Dagfinn

Dagfinn Høybråten, nouveau Président du Conseil d’administration de GAVI Alliance, pendant une visite à la Clinique Rwesero, Disctrict du Gicumbi, Province du Nord, Rwanda. Crédit : GAVI\2010\Gangale.

Kigali, 30 novembre 2010 — L’ancien ministre norvégien de la Santé et actuel député Dagfinn Høybråten a été nommé à l’unanimité nouveau président du Conseil d’administration de GAVI Alliance, a annoncé cette dernière le premier jour de la réunion de son Conseil, qui s’est tenue à Kigali, la capitale du Rwanda. 

M. Høybråten succédera à Mary Robinson, la défenseure des droits de l’homme internationaux, qui terminera son mandat au poste de présidente du Conseil d’administration fin septembre.

M. Høybråten, qui préside également le Parti démocrate-chrétien en Norvège, est membre du Conseil d’administration de GAVI depuis 2006. Il a succédé au Premier ministre Stoltenberg. Du fait de son engagement actif ces quatre dernières années, M. Høybråten connaît très bien le travail de GAVI et le rôle important que l’Alliance joue dans la lutte pour atteindre les OMD et réduire la pauvreté.

Mary Robinson, première femme élue présidente d’Irlande, dirige le Conseil d’administration de GAVI depuis deux ans, mais elle fait partie de l’Alliance depuis 2001, année où Nelson Mandela l’a personnellement invitée à rejoindre cette dernière. Au cours de la dernière décennie, GAVI a fait vacciner approximativement 288 millions d’enfants et sauvé plus de cinq millions de jeunes vies.1 

«Je suis ravie de laisser la présidence du Conseil de GAVI Alliance à Dagfinn et je suis convaincue que, sous sa direction ferme, GAVI parviendra à relever le défi de sauver plus de vies et de permettre à tous de bénéficier du droit à la santé», a déclaré Mary Robinson.

M. Høybråten reprendra la présidence du Conseil de GAVI au moment où l’Alliance s’apprête à entamer une nouvelle stratégie quinquennale axée non seulement sur l’introduction de vaccins qui sauvent des vies contre la pneumonie et la diarrhée – les deux maladies les plus meurtrières chez les enfants de moins de cinq ans – mais aussi  sur celle de nouveaux vaccins contre le cancer du col de l’utérus et le méningocoque A, entre autres.

«GAVI représente le meilleur investissement en matière d’assistance au développement», a déclaré M. Høybråten. «L’Alliance a obtenu des résultats évidents et les donateurs reconnaissent son excellent rapport coût/efficacité. Nous avons désormais une occasion remarquable de lancer de nouveaux vaccins en vue de sauver de nombreuses vies encore et d’améliorer la santé de millions d’enfants.»

L’Alliance a obtenu des résultats évidents et les donateurs reconnaissent son excellent rapport coût/efficacité. Nous avons désormais une occasion remarquable de lancer de nouveaux vaccins en vue de sauver de nombreuses vies encore et d’améliorer la santé de millions d’enfants.  

Dagfinn Høybråten, le nouveau président du Conseil d’administration de GAVI Alliance

Afin de financer sa stratégie, GAVI a besoin d’approximativement 3,7 milliards US$ au cours des cinq prochaines années. Une conférence sur les promesses de dons se tiendra en juin 2011 pour que les donateurs puissent prendre des engagements financiers.

 «C’est en grande partie au combat sans relâche de Mary pour faire en sorte que tous les enfants bénéficient de leur droit à la santé que nous devons notre vision», a affirmé M. Høybråten. «Le Conseil de GAVI, ses partenaires et ses donateurs doivent faire avancer cette mission et garantir que les vaccins qui sauvent des vies continuent à parvenir aux enfants en ayant le plus besoin.»

Sous la houlette de Mary Robinson, le Conseil de GAVI a pris des mesures contre la discrimination dans l’accès à la santé en approuvant et en supervisant la mise en œuvre d’une nouvelle politique d’égalité entre les sexes. Elle a également fait approuver par le Conseil un plan accéléré visant à introduire de nouveaux vaccins qui permettraient d’atteindre une meilleure équité pour les enfants et les femmes. Bien qu’elle quitte son poste au Conseil d’administration, Mary Robinson envisage de poursuivre sa participation au travail de l’Alliance en mettant en place un groupe composé de personnalités éminentes, qui plaideront en faveur de l’importance des vaccins. Le groupe entamera ses travaux en 2011.

«Mary a mis à profit son énergie, sa compétence et sa vision pour un monde où les enfants ont la perspective de vivre en bonne santé», a déclaré Helen Evans, PDG par intérim de GAVI Alliance. «Avec ce fondement solide et sous la direction de Dagfinn Høybråten, le Conseil de GAVI se trouve en position de force pour garantir l’atteinte de nos objectifs.»  


1. Source: Estimations et projections du Département de la vaccination, des vaccins et des produits biologiques de l’OMS, novembre 2010.

close icon

modal window here