L'Afghanistan introduit le nouveau vaccin antipoliomyélitique pour accélérer l'éradication de la maladie

in page functions

Plus d’un million d’enfants bénéficieront du nouveau vaccin antipoliomyélitique

Afghanistan IPV

Cérémonie d’introduction du nouveau vaccin polio inactivé à Kaboul en Afghanistan en présence du ministre de la Santé le docteur Ferozuddin Feroz.
Crédit : WHO.

Kaboul 30 septembre 2015 – Dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement afghan pour éradiquer la poliomyélite et renforcer la vaccination systématique, le Dr. Ferozuddin Feroz, Ministre afghan de la santé, a introduit officiellement aujourd’hui le vaccin antipoliomyélitique inactivé (VPI) dans le programme de vaccination systématique s’adressant à tous les enfants de moins d’un an.

L’introduction du VPI dans le calendrier vaccinal afghan s’inscrit dans le plan de généralisation de l’adoption du vaccin dans 126 pays à travers le monde. Ce projet d’introduction coordonnée d’un vaccin au niveau mondial est, de toute l’histoire, le plus vaste et celui dont l’exécution a été la plus rapide. Gavi, l’Alliance du Vaccin, ainsi que l’OMS et l’UNICEF apportent leur soutien à cette initiative, grâce aux fonds alloués par l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite (IMEP).

Le vaccin est maintenant disponible gratuitement dans tous les centres de santé du pays.

L’introduction universelle du VPI fait partie du Plan stratégique pour l’éradication de la poliomyélite et la phase finale 2013-2018, et participe à l’éradication de la poliomyélite et à la consolidation des progrès réalisés dans la lutte contre la maladie en renforçant les systèmes de vaccination, de façon que tous les enfants de tous les pays aient accès aux vaccins. Le Plan prévoit également le retrait du vaccin antipoliomyélitique oral quand la transmission des dernières souches de poliovirus aura été interrompue. L’Afghanistan – l’un des deux pays au monde où la maladie est encore endémique – en a enregistré 12 cas en 2015.

L’administration du VPI et du vaccin polio oral (VPO) dans le cadre de la vaccination systématique complètera les campagnes du Programme d’éradication de la poliomyélite et renforcera l’immunité des enfants. Le VPI ne remplace aucune des doses de VPO, aussi ceux qui s’occupent des enfants devront continuer à accepter le VPO chaque fois qu’il sera proposé – que ce soit au centre de santé, au domicile ou dans la communauté.

« Avec l’introduction du VPI, l’Afghanistan atteint un objectif clé du Plan mondial d’éradication de la poliomyélite. Les efforts inlassables et la collaboration active de tous les partenaires et toutes les communautés permettront de renforcer la vaccination systématique et d’éradiquer la poliomyélite en Afghanistan et dans le monde entier, » a déclaré le Dr Ferozuddin Feroz, Ministre de la santé. « En vaccinant régulièrement vos enfants, vous pouvez éradiquer la poliomyélite d’Afghanistan, » a-t-il ajouté.

« L’introduction du VPI représente une étape capitale dans la protection des enfants contre la poliomyélite ; elle doit s’accompagner d’un effort constant pour sensibiliser les parents et ceux qui s’occupent des enfants à l’importance du VPI et de tous les vaccins, » a reconnu Akhil Iyer, Représentant de l’UNICEF en Afghanistan, qui a par ailleurs souligné la volonté de l’UNICEF de continuer à œuvrer pour que tous les enfants d’Afghanistan reçoivent à temps les vaccins essentiels qui peuvent leur sauver la vie.

Pour le Dr Richard Peeperkorn, Représentant de l’OMS en Afghanistan, « l’introduction du VPI est une étape décisive vers l’éradication de la polio en Afghanistan et pour la protection de la santé des enfants. Le VPI est un vaccin très sûr, qu’il soit utilisé seul ou combiné à d’autres vaccins. Son administration dans le cadre de la vaccination systématique est essentielle pour consolider les succès déjà obtenus grâce aux efforts d’éradication et protéger les enfants, dans tout le pays, de la paralysie irréversible causée par la polio ».

« La polio restera une menace tant qu’il y aura des cas à travers le monde. En soutenant le VPI et en aidant les pays à renforcer leurs systèmes de vaccination systématique, Gavi participe à cette formidable alliance qui vise à débarrasser le monde de cette maladie une bonne fois pour toutes, » a ajouté le Dr Seth Berkley, PDG de Gavi, l’Alliance du Vaccin.

En Afghanistan, des agents de santé qualifiés seront chargés d’administrer le VPI aux enfants âgés de 14 semaines, en même temps que la troisième dose de VPO, avec le vaccin pentavalent - qui protège contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B et Hib – et le vaccin antipneumococcique.

 

Gavi est financée par des gouvernements [Australie, Brésil, Canada, Danemark, France, Allemagne, Inde, Irlande, Italie, Japon, Royaume d’Arabie Saoudite, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, République populaire de Chine, République de Corée, Russie, Afrique du Sud, Espagne, Qatar, Sultanat d’Oman, Suède, Royaume-Uni et Etats-Unis d’Amérique], la Commission européenne, la Fondation Alwaleed Philanthropies, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan et Majid Al Futtaim, ainsi que des partenaires privés et institutionnels (Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Fondation A&A, la Fondation Children’s Investment Fund, Comic Relief, la Fondation ELMA pour les vaccins et la vaccination, The International Federation of Pharmaceutical Wholesalers (IFPW), L’Alliance de la Jeunesse du Golfe, JP Morgan, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation Lions Clubs International, UPS et Vodafone).

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

Près de 640 millions

Depuis 2000, le soutien de Gavi a permis de vacciner près de 640 millions d’enfants.

OMS/UNICEF 2017

Autres chiffres...

close icon

modal window here