Les dirigeants du monde annoncent des engagements historiques pour protéger les enfants les plus démunis grâce à la vaccination

in page functions

Ces engagements vont permettre à Gavi de vacciner 300 millions d’enfants supplémentaires et sauver jusqu’à six millions de vies

La Conférence des donateurs de Gavi

Le Ministre fédéral du développement Gerd Müller, le Directeur exécutif de Gavi Seth Berkley et la Directrice exécutive adjointe de Gavi Anuradha Gupta au moment où s’affiche le total de 7,5 milliards US$ d’engagements.
Crédit : GAVI/2015/Oscar Seykens.

Berlin, 27 janvier 2015 – Des centaines de millions d’enfants vivant dans les pays les plus pauvres de la planète vont bénéficier de vaccins salvateurs grâce aux engagements financiers historiques pris aujourd’hui lors de la Conférence des donateurs organisée à Berlin sous l’égide de la chancelière allemande Angela Merkel.

Les nouvelles promesses de dons, qui s’élèvent à 7,5 milliards US$, permettront aux pays de faire vacciner 300 millions d’enfants supplémentaires et ainsi de sauver 5 à 6 millions de vies, mais également de générer des bénéfices économiques compris entre 80 et 100 milliards US$ pour les pays en développement grâce à des gains de productivité et à des économies sur les coûts de soins et de transport, ainsi que sur les salaires des agents de santé.

La chancelière Merkel était notamment accompagnée de S.E. le Dr Jakaya Mrisho Kikwete, Président de la République Unie de Tanzanie et de S.E. Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali, de Mme Erna Sloberg, Premier ministre de Norvège, de Donald Kaberuka, Président de la Banque africaine de développement, de Bill Gates, coprésident de la Fondation Bill & Melinda Gates, des ministres de plus d’une vingtaine de pays donateurs et bénéficiaires, de responsables de laboratoires pharmaceutiques, de représentants de la société civile et d’agences onusiennes, réunis à cette occasion en vue de lever l’intégralité des fonds nécessaires à Gavi pour financer les programmes de vaccination dans les pays en développement entre 2016 et 2020.

ÉTAPE IMPORTANTE

Lors de la conférence, premier événement organisé sous la présidence allemande du G7, la chancelière Merkel a déclaré : « S’il reste encore beaucoup à faire, la conférence d’aujourd’hui constitue une étape importante du travail de Gavi pour les années à venir. Ne renonçons pas, ne perdons pas courage mais continuons de consacrer tous nos efforts à ce travail remarquable et remercions tous ceux qui concourent à cet objectif ».

« Aujourd’hui est un grand jour pour les enfants vivant dans les pays les plus pauvres de la planète qui auront désormais accès aux vaccins salvateurs dont ils ont besoin », a déclaré Bill Gates. « Nous pensons qu’au cours des 15 prochaines années, les conditions de vie des personnes les plus démunies s’amélioreront plus vite qu’à aucune autre période de l’histoire et que l’accès aux vaccins fournis par Gavi constitue un grand pas vers la réalisation de cet objectif ».

Nous pensons qu’au cours des 15 prochaines années, les conditions de vie des personnes les plus démunies s’amélioreront plus vite qu’à aucune autre période de l’histoire et que l’accès aux vaccins fournis par Gavi constitue un grand pas vers la réalisation de cet objectif  

Bill Gates, coprésident de la Fondation Bill & Melinda Gates

Ouverte par Gerd Müller, ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du développement, cette conférence a suscité un engagement sans précédent des donateurs de Gavi. Nombre d’entre eux ont décidé de doubler voire tripler leurs engagements financiers pour aider Gavi à couvrir ses besoins de financement au cours de la période.

PREMIÈRE FOIS

Par ailleurs, la Chine, Oman, le Qatar et l’Arabie saoudite ont pour la toute première fois pris l’engagement d’apporter leur aide à Gavi. La promesse de dons faite par la Chine signifie que les pays BRICS apportent désormais leur contribution financière en faveur de la vaccination infantile.

Les pays en développement ont également augmenté leurs contributions financières en faveur de la vaccination. Entre 2016 et 2020, les pays bénéficiaires devraient allouer un montant total combiné d’environ 1,2 milliard US$ (en plus des fonds octroyés par les donateurs) aux programmes de vaccination financés par Gavi, dans le cadre de la politique de cofinancement de l’Alliance. Cette contribution des pays est cruciale pour assurer la viabilité à long terme des programmes de vaccination.

« Grâce aux engagements solidaires des pays en développement, des partenaires du développement et des fabricants de vaccins, entre autres, la Tanzanie a accompli des progrès considérables pour protéger ses enfants grâce à la vaccination », a déclaré le Président tanzanien Kikwete. « La santé et le bien-être de nos enfants doivent demeurer notre priorité absolue et, à l’avenir, la Tanzanie sera en mesure de financer intégralement ses propres programmes de vaccination. D’ici là, je suis heureux que les partenaires de Gavi continuent de reconnaître l’importance du travail accompli pour améliorer les programmes de vaccination à travers le monde ».

« Nous sommes fiers de collaborer avec Gavi pour veiller à ce que nos enfants, y compris ceux qui vivent dans les régions les plus éloignées et les plus inaccessibles, puissent bénéficier de vaccins modernes et efficaces », a pour sa part déclaré le Président Keïta. « Les engagements financiers annoncés aujourd’hui assureront aux enfants du Mali et du monde entier un avenir en bonne santé grâce aux bienfaits de la vaccination ».

FABRICANTS DE VACCINS

Les engagements pris aujourd’hui permettront à Gavi de contribuer de manière significative à la réalisation de l’objectif de la communauté internationale qui consiste à éradiquer l’extrême pauvreté d’ici 2030  

Dagfinn Høybråten, Président du Conseil d’administration de Gavi

Avant la conférence, les fabricants de vaccins s’étaient engagés à maintenir les prix des vaccins à un niveau abordable, ce qui permettra à Gavi d’acheter un plus grand nombre de doses grâce à l’argent économisé, mais également de garantir la viabilité des programmes de vaccination. Les pays dont la situation économique ne leur permet plus de prétendre au soutien financier de Gavi achèteront encore leurs vaccins à un prix identique à celui payé par Gavi pendant plusieurs années.

« Grâce à ses donateurs, Gavi, l’Alliance du Vaccin, sera en mesure d’aider les pays en développement à protéger la vie de centaines de millions d’enfants », a indiqué Dagfinn Høybråten, Président du Conseil d’administration de Gavi. « Nous devons veiller à ce que chaque enfant soit vacciné. La vaccination est l’un des moyens les plus efficaces de réduire le nombre de décès évitables dans les pays pauvres. Les engagements pris aujourd’hui permettront à Gavi de contribuer de manière significative à la réalisation de l’objectif de la communauté internationale qui consiste à éradiquer l’extrême pauvreté d’ici 2030 ».

TOUS LES DONATEURS

Seth Berkley, GAVI Alliance CEO

Le Dr Gerd Müller, Ministre fédéral de la coopération économique et du développement donne le coup d’envoi de la Conférence des donateurs de Gavi par son discours d’ouverture.
Crédit : GAVI/2015/Oscar Seykens.

Les 7,5 milliards US$ récoltés aujourd’hui proviennent d’engagements financiers de 17 pays donateurs (pour la première fois, presque tous les donateurs ont annoncé des promesses de dons pour l’ensemble de la période quinquennale de financement), de la Commission européenne et de partenaires du secteur privé. Sur l’ensemble du soutien financier, les pays donateurs se sont engagés à verser 252 millions US$ à la Facilité internationale de financement pour la vaccination (IFFIm).

L’Alliance a en outre annoncé aujourd’hui que le Matching Fund de Gavi – un fonds dédié qui double les contributions du secteur privé – serait renouvelé pour la période 2016-2020 grâce au soutien de la Fondation Bill & Melinda Gates, des Pays-Bas et d’autres bailleurs de fonds.

Les 7,5 milliards US$ de contributions annoncées pour la reconstitution des ressources de Gavi viendront compléter les fonds déjà versés (d’un montant de 2 milliards US$, dont près de 1,2 milliard US$ à l’IFFIm pour la période 2016-2020) afin de permettre à Gavi de couvrir le coût de financement des programmes de vaccination, qui s’élève à 9,5 milliards US$, dans les pays en développement au cours de la période quinquennale.

Note aux éditeurs  

La valeur totale des engagements financiers pour 2016-2020 est exprimée en dollars US en convertissant les contributions en devises étrangères autres en leur équivalent en dollars US au taux de change en vigueur publié par Bloomberg. Les contributions seront payées par versements annuels échelonnés durant cette période. Le taux de change utilisé pour chaque devise est la moyenne des taux de change en vigueur publiés par Bloomberg le 23 janvier 2015 pour la période 2016-2019.

Gavi est financée par des gouvernements (Australie, Canada, Danemark, France, Allemagne, Inde, Irlande, Italie, Japon, le Royaume d’Arabie Saoudite, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, la République populaire de Chine, la République de Corée, Russie, Afrique du Sud, Espagne, l’État du Qatar, le Sultanat d’Oman, Suède, Royaume-Uni et Etats-Unis d’Amérique), la Commission européenne, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates, Son Altesse Cheikh Bin Zayed Al Nahyan, ainsi que des partenaires privés et institutionnels (Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Fondation A&A, la Children’s Investment Fund Foundation, Comic Relief, la Fondation ELMA pour les vaccins et la vaccination, JP Morgan, Kuwait Youth Committee, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation Lions Clubs International, UPS et Vodafone)

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

Contact médias

Frédérique Tissandier

Frédérique Tissandier
Gavi, l'Alliance du Vaccin
+41 79 300 8253
+41 22 909 2968

7%

Seulement 7% des enfants vivant dans les pays soutenus par Gavi ont accès à l’ensemble des 11 vaccins recommandés par l’OMS pour les enfants de tous pays.

OMS/UNICEF, PNUD 2017

Autres chiffres...

close icon

modal window here