900 000 vaccins 'en route' pour Cox's Bazar pour prévenir le choléra

in page functions

Le vaccin oral contre le choléra protégera les Rohingyas réfugiés au Bangladesh ainsi que la population locale

Cox’s Bazar, Bangladesh, le 29 septembre 2017 – Le Groupe international de coordination (GIC) pour l’approvisionnement en vaccin va libérer 900 000 doses de vaccin oral contre le choléra (VOC) du stock mondial pour prévenir la propagation du choléra parmi les populations vulnérables récemment arrivées et les communautés qui les accueillent dans les environs de Cox's Bazar.

Le gouvernement du Bangladesh en a fait la demande à l'ICG le 27 septembre et l’autorisation a pu être accordée en 24 heures grâce au mécanisme de coordination qui regroupe l'OMS, l'UNICEF, Médecins Sans Frontières (MSF) et la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR).

Les partenaires de l'ICG - avec le soutien de Gavi, l’Alliance du Vaccin – livreront au Bangladesh dans les deux semaines 900 000 doses de vaccin oral contre le choléra qui serviront à la campagne de vaccination qui doit commencer en octobre.

« Il s’agit d’une mesure de précaution pour prévenir les épidémies de choléra », a déclaré le Dr Abul Kalam Azad, Directeur général des services de santé au ministère de la Santé et des Affaires familiales du Bangladesh. « Nous apprécions le soutien et la rapidité des partenaires pour répondre à cette demande urgente, et nous avons hâte de recevoir et d'utiliser les vaccins. »

Depuis le 25 août dernier, plus d'un demi-million de Rohingyas ont fui le Myanmar pour se réfugier au Bangladesh pour échapper aux violences dans l'État de Rakhine (Arakan).

Beaucoup sont entassés dans des camps ou des installations provisoires avec un accès difficile à l'eau potable et aux équipements sanitaires, tout cela au milieu de fortes pluies, ce qui augmente le risque de maladies vectorielles et hydriques telles que le choléra.

« Nous faisons tout notre possible pour prévenir les épidémies, notamment en prépositionnant des fournitures, en mettant en œuvre des mesures de surveillance des maladies et en surveillant la qualité de l'eau, » a déclaré le Dr Navaratnasamy Paranietharan, représentant de l'OMS au Bangladesh. « La campagne de vaccination aidera à mettre cette population vulnérable à l'abri du choléra. »

Gavi, l'OMS et leurs partenaires collaborent avec le gouvernement du Bangladesh pour mettre gratuitement le vaccin à la disposition des populations affectées, tout en aidant à poursuivre la planification et la mise en place de mesures de prévention du choléra.

« Il est urgent de protéger avec le vaccin oral contre le choléra les centaines de milliers de Rohingyas qui ont cherché refuge au Bangladesh, de même que la population locale », a déclaré le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du Vaccin. « Nous sommes gravement préoccupés par la situation critique à laquelle ils sont confrontés et par le désastre sanitaire qui pourrait se produire si nous n'agissons pas rapidement. Le vaccin est un outil important pour les protéger contre la maladie et au final, sauver des vies. »

Le vaccin oral contre le choléra fournit une protection immédiate et à court terme qui peut être instaurée pendant la mise en place d’interventions visant à améliorer l'accès à l'eau potable et aux installations sanitaires.

 

Gavi, l’Alliance du Vaccin est financée par les gouvernements des pays donateurs (Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Danemark, Espagne, Etats-Unis d’Amérique, France, Inde, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Qatar, République de Corée, République populaire de Chine, Royaume d’Arabie Saoudite, Royaume-Uni, Russie, Suède et Sultanat d’Oman), la Commission européenne, la Fondation Alwaleed Philanthropies, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan ainsi que des partenaires privés et institutionnels [Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Fondation du Children’s Investment Fund, le China Merchants Group, Comic Relief, la Deutsche Post DHL, la Fondation ELMA pour les vaccins et la vaccination, Girl Effect, la Fédération internationale des répartiteurs pharmaceutiques (IFPW), l’Alliance de la Jeunesse du Golfe, JP Morgan, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation du Lions Clubs International, Majid Al Futtaim, Phillips, Unilever, UPS et Vodafone].

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

1 US$ = 18 US$

Selon une étude portant sur 73 pays soutenus par Gavi pendant la période 2011-2020 et publiée dans Health Affairs, chaque dollar investi dans la vaccination permet d’économiser 18 dollars sur les frais de santé et sur la perte de revenus et de productivité liée à la maladie. Si l’on considère les bénéfices supplémentaires que représentent l’allongement de l’espérance de vie et l’amélioration de la santé, le retour sur investissement passe à 48 dollars pour chaque dollar investi.

Ozawa S, Clark S, Portnoy A et al. Return on investment from childhood immunizations in low- and middle-income countries, 2011-20, Health Affairs 2016

Autres chiffres...

close icon

modal window here