Google et Gavi ensemble pour plus d'innovations high-tech dans l'approvisionnement de vaccins

in page functions

De nouveaux fonds de Gavi aideront la startup Nexleaf Analytics à fournir des données en temps réel sur l’entretien et l’efficacité du matériel de la chaîne du froid dans les pays en développement

Contrôle de température sans fil Nexleaf Analytics ColdTrace

Une travailleuse de santé regarde l’intérieur d’un réfrigérateur piloté par le système de contrôle de température sans fil Nexleaf Analytics ColdTrace.
Crédit : Nexleaf Analytics/2017.

Davos, 18 janvier 2017Google.org et Gavi ont annoncé ce jour un nouveau partenariat visant à aider la startup technologique Nexleaf Analytics à renforcer le matériel de la chaîne du froid destiné aux vaccins pour les pays en développement. Le don à hauteur de 2 millions de dollars (US$) de Google.org, auquel viendra s’ajouter un don d’un montant équivalent de la Fondation Bill & Melinda Gates au Matching Fund de Gavi, servira à aider les pays à prendre des décisions éclairées sur l’achat et l’entretien du matériel frigorifique destiné aux vaccins.

Au cours des prochaines années, la quantité de vaccins dans les pays que soutient Gavi devrait sensiblement augmenter. Les vaccins sont très sensibles aux températures basses ou élevées, et il est essentiel de disposer de technologies liées à la chaîne du froid très performantes et bien entretenues pour garantir l’efficacité des vaccins.

« L’Alliance du Vaccin joue un rôle central en encourageant l’innovation dans le domaine de la vaccination et du renforcement du système de santé », a précisé le Dr Seth Berkley, PDG de Gavi. « Nombre d’installations sanitaires dans les pays que soutient Gavi ne disposent pas du matériel nécessaire à la conservation de l’innocuité et de l’efficacité des vaccins. Grâce au soutien de partenaires du secteur privé comme Google, des innovateurs tels que Nexleaf Analytics peuvent nous aider à moderniser la chaîne du froid. »

« Le recours par Nexleaf à une technologie des capteurs novatrice et peu onéreuse visant à appuyer des décisions tangibles correspond au type de travaux d’avant-garde dont nous avons besoin pour résoudre de grands défis mondiaux comme la fourniture de vaccins », a expliqué Jacquelline Fuller, Directrice de Google.org. « Ce nouveau partenariat aboutira à davantage d’impact, permettant à tous de recevoir des vaccins sûrs. »

Afin d’aider les gouvernements des pays en développement à prendre des décisions éclairées sur les besoins en matière de matériel frigorifique, Nexleaf va créer un cadre analytique qui permettra de regrouper les données de chaque point du système de santé afin d’améliorer l’efficacité de la chaîne du froid vaccinale. Il en résultera des données en temps réel sur l’efficacité de la chaîne du froid tout en permettant d’orienter les bonnes pratiques dans tous les pays. Un accès facile à des données analytiques essentielles permettra au personnel du système de santé de prendre des mesures en matière d’approvisionnement et de gestion du matériel nécessaires à la sauvegarde et à l’accroissement de leurs ressources et investissements dans le domaine de la vaccination.

« Des données objectives et en temps réel associées à des analyses ciblées éclairent sur les causes profondes des défaillances de la chaîne du froid sur le terrain, ce qui permet l’attribution de ressources en fonction des priorités, des réparations efficaces et des approvisionnements éclairés », a indiqué Nithya Ramanathan, Présidente et cofondatrice de Nexleaf.

Cette nouvelle collaboration est le résultat de la plateforme INFUSE de Gavi (Innovations en faveur de l’utilisation, de l’expansion et de l’équité de la vaccination), qui permet de mettre en relation partenaires du secteur privé, financeurs et innovateurs en haute technologie. Lancée lors de la réunion annuelle du Forum économique mondial de 2016, l’initiative « INFUSE » contribue à trouver des solutions aux obstacles ayant empêché près de 19 millions d’enfants chaque année de recevoir toutes les doses des vaccins les plus essentiels.

 

Gavi, l’Alliance du Vaccin est financée par des gouvernements [Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Danemark, Espagne, Etats-Unis d’Amérique, France, Inde, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Qatar, République de Corée, République populaire de Chine, Royaume d’Arabie Saoudite, Royaume-Uni, Russie, Suède et Sultanat d’Oman], la Commission européenne, la Fondation Alwaleed Philanthropies, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan ainsi que des partenaires privés et institutionnels [Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Fondation Children’s Investment Fund, Comic Relief, la Fondation ELMA pour les vaccins et la vaccination, la Fédération internationale des répartiteurs pharmaceutiques, (IFPW), L’Alliance de la Jeunesse du Golfe, JP Morgan, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation Lions Clubs International, Majid Al Futtaim, Philips, UPS et Vodafone].

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

>1 million

Depuis le premier programme pilote de vaccination contre le virus du papillome humain (VPH) au Kenya en 2013, plus d’un million de jeunes filles ont été vaccinées avec l’aide de Gavi. Fin 2016, Gavi soutenait des programmes de vaccination contre le VPH au Honduras, au Rwanda et en Ouganda.

Gavi

Autres chiffres...

close icon

modal window here