Sierra Leone : la vaccination contre le choléra va commencer dans les zones sinitrées

in page functions

Plus d’un million de doses de vaccins contre le choléra financées par Gavi font route vers la Sierra Leone après les graves inondations et glissements de terrain

Freetown, le 5 Septembre 2017 – Un demi-million de personnes en Sierra Leone pourront bénéficier de la vaccination contre le choléra en l’espace de quelques semaines, a annoncé le Ministère de la santé et de l’assainissement du pays.

Les vaccins proviennent des stocks mondiaux financés par Gavi et sont destinés aux zones particulièrement touchées par les inondations et par les glissements de terrain meurtriers du mois d’août qui ont fait plus de 500 morts. Selon le Bureau de la Sûreté nationale, des centaines de personnes sont portées disparues suite à la catastrophe, tandis que des milliers ont dû abandonner leurs maisons.

 « Le choléra est une maladie dévastatrice qui se propage vite et qui tue rapidement, et les risques peuvent augmenter après de graves inondations, » a précisé le Dr Brima Kargbo, médecin en chef au Ministère de la santé et de l’assainissement. « Le vaccin oral contre le choléra constitue un outil important qui va permettre de sauver des vies en améliorant la protection du pays et des communautés sinistrées. »

Deux cycles de vaccination sont prévus à partir de septembre dans 25 communautés sinistrées ; ils seront assurés par le gouvernement de la Sierra Leone avec le soutien de Gavi, de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), de l’UNICEF, du gouvernement du Royaume-Uni et d’autres partenaires de la santé.

« Les inondations et les glissements de terrain dévastateurs qui ont ravagé la Sierra Leone tout au long du mois d’août ont laissé le pays dangereusement vulnérable aux épidémies de maladies transmises par l’eau, » a reconnu le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi. « L’accès à l’eau potable et à l’assainissement est limité et le système de santé, qui se rétablit tout juste après l’épidémie d’Ebola de 2014, est tendu. En associant ces vaccins à un soutien d’urgence pour l’amélioration de l’eau potable et de l’assainissement, il devrait être possible de juguler les épidémies de choléra avant qu’elles n’aient la possibilité de répandre davantage de malheur dans un pays qui a déjà suffisamment souffert ».

La décision d’envoyer des vaccins contre le choléra à partir du stock mondial a été prise rapidement le 31 août par le Groupe international de coordination (ICG) pour la fourniture de vaccins suite à l’envoi d’un spécialiste de l’OMS dans le pays. La totalité des vaccins (1 036 300 doses pour les deux cycles de vaccination) devrait arriver à Freetown le jeudi 7 septembre par le biais de la Division des approvisionnements de l’UNICEF.

L’OMS recommande d’envisager la vaccination contre le choléra dans les situations d’urgence et les circonstances entraînant un risque d’épidémie accru, en complément des mesures classiques de prévention et de contrôle de la maladie, parmi lesquelles la capacité à fournir des tests et des traitements adéquats, la mise en place de dispositions permettant d’assurer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, ainsi que la mobilisation des communautés pour impliquer la population dans la prévention de l’infection.

Lors de la dernière grande épidémie de choléra en Sierra Leone, en 2012, plus de 25 000 personnes avaient été infectées et 392 en étaient mortes.

Gavi, l’OMS, l’UNICEF et les partenaires collaborent avec le Ministère de la santé et de l’assainissement pour planifier et mettre en œuvre la campagne de vaccination au cours de laquelle le vaccin sera fourni gratuitement aux populations sinitrées, tout en soutenant les activités de prévention et de préparation face au choléra.

Contacts 

Ministère de la santé et de l’assainissement
Harold Thomas
Email: haroldthomas2007@yahoo.com
Tel: +232 76 602 460

Kadrie Koroma
Email: kadriekoroma@yahoo.com
Tel: +23276762962

OMS 
Freetown
Laura Keenan
Email: keenanl@who.int
Tel: +232 786 33952
Genève

Christian Lindmeier
Email: lindmeierch@who.int
Tel: +41 22 791 1948; +41 79 500 6552
 
UNICEF
Issa Davies
Email: idavies@unicef.org
Tel: +232 76601310
 
Gavi
James Fulker
Email: jfulker@gavi.org
Tel: +41 22 909 2926; +41 79 429 55 05

Fred Tissandier
Email: ftissandier@gavi.org
Tel: +41 22 909 2968; +41 79 300 8253

 

Gavi, l’Alliance du Vaccin est financée par les gouvernements des pays donateurs (Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Danemark, Espagne, Etats-Unis d’Amérique, France, Inde, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Qatar, République de Corée, République populaire de Chine, Royaume d’Arabie Saoudite, Royaume-Uni, Russie, Suède et Sultanat d’Oman), la Commission européenne, la Fondation Alwaleed Philanthropies, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan ainsi que des partenaires privés et institutionnels [Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Fondation du Children’s Investment Fund, le China Merchants Group, Comic Relief, la Deutsche Post DHL, la Fondation ELMA pour les vaccins et la vaccination, Girl Effect, la Fédération internationale des répartiteurs pharmaceutiques (IFPW), l’Alliance de la Jeunesse du Golfe, JP Morgan, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation du Lions Clubs International, Majid Al Futtaim, Phillips, Unilever, UPS et Vodafone].

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

>2 million

Depuis sa création en 2013, le stock mondial de vaccin oral contre le choléra a servi à vacciner plus de 2 millions de personnes. En 2016, 8 pays – la République démocratique du Congo, Haïti, le Mozambique, le Malawi, le Niger, la Somalie, le Soudan du Sud et la Zambie – ont eu recours au stock d’urgence.

OMS/UNICEF et Gavi, l’Alliance du Vaccin, 2017

Autres chiffres...

close icon

modal window here