Orange, Gavi et le ministère de la Santé de Côte d'Ivoire s'allient pour renforcer la vaccination des enfants du pays

in page functions

Le projet de téléphonie mobile « M-Vaccin Côte d’Ivoire » permettra de sensibiliser les parents et communautés à la vaccination afin de renforcer la couverture vaccinale des régions aux taux les plus faibles.

Orange partnership PR

Le projet « M-Vaccin Côte d’Ivoire » informera les parents de Côte d’Ivoire sur l’importance de la vaccination par l’envoi de SMS et de messages vocaux, notamment en langue locale. Crédit : Gavi/2013/Jiro Ose.

Davos, 25 janvier 2018 – Lors du Forum économique mondial, l’opérateur de télécommunication, Orange et Gavi, l’Alliance du Vaccin ont annoncé vouloir conclure un partenariat avec le ministère de la Santé de la Côte d’Ivoire afin de renforcer les taux de vaccination dans les régions et districts où la couverture vaccinale est la plus faible.

Intitulé « M-Vaccin Côte d’Ivoire » ce projet utilisant la technologie mobile d’Orange est destiné à informer les parents sur l’importance de la vaccination par l’envoi de SMS et de messages vocaux, notamment en langue locale. Des messages ciblés doivent également permettre aux parents de ne pas manquer de séances de vaccinations en leur rappelant le calendrier vaccinal ainsi que les dates de vaccination de leurs enfants.

« Ce nouveau partenariat est extrêmement innovant  et important pour les enfants de Côte d’Ivoire, » a expliqué le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du Vaccin. « Souvent les parents ne reçoivent pas assez d’information sur l’importance de la vaccination parce qu’ils sont éloignés des centres de santé ou situés dans des endroits difficiles d’accès. Ces messages vocaux et ces SMS devraient avoir un impact important et entraîner une augmentation des taux de couverture. »

Outre l’envoi de messages vocaux et de SMS, Orange mettra à disposition des agents de santé une application mobile portant le même nom : M-Vaccin. Elle leur permettra de saisir avec précision les données vaccinales des communautés et populations avec qui ils sont en contact. Ils pourront ainsi créer le calendrier vaccinal personnalisé de chaque famille ce qui permettra d’améliorer le suivi des enfants et de réduire le nombre d’enfants qui ne reçoivent pas de vaccins.

« Le groupe Orange est heureux de s’associer à Gavi et au Ministère de la Santé Ivoirien afin de contribuer concrètement à ce programme de vaccination de grande envergure. Orange est convaincue de la puissance des outils numériques pour soutenir les populations les plus isolées en Afrique à la fois dans le domaine de la santé mais aussi dans d’autres secteurs comme l’éducation ou les services financiers », a ajouté Bruno Mettling, Directeur Général Adjoint du Groupe Orange en charge de Zone Afrique et Moyen-Orient. La santé étant un axe prioritaire pour Orange, le Groupe joue un rôle actif dans le développement des dernières innovations digitales et dans l’accompagnement des acteurs de la santé dans leur transformation numérique. »

Le partenariat est prévu sur cinq ans et sera déployé dans les 29 districts de Côte d’Ivoire où les taux de couverture vaccinale sont inférieurs à la moyenne nationale et où les taux d'abandon sont très élevés (>10 %). Selon une enquête réalisée en 2015 par le Programme élargi de vaccination (PEV) en Côte d'Ivoire, 23 % des mères ignorent le besoin de revenir pour la dose suivante de vaccin de leur nourrisson. Le programme « M-Vaccin » devraient atteindre plus de 800 000 enfants. Il pourrait être étendu à d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest après une évaluation d’impact.

« Grâce à ce partenariat entre Orange, Gavi et le ministère de la Santé, nous espérons avoir un réel impact sur la couverture nationale de ces districts en envoyant des messages vocaux et sms ciblés en langue locale, » a souligné le Dr Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique de la Côte d’Ivoire. « Le ministère de la santé travaille avec des partenaires comme Gavi pour mieux informer les populations cibles sur l’importance de la vaccination. La solution qui sera mise à disposition des agents de santé communautaire va également permettre un suivi rapproché des femmes enceintes et des enfants et une réduction du nombre de perdus de vue. »

Orange et Gavi s’associeront dans le projet « M-Vaccin » à hauteur de 5,47 millions US$ sur une durée de cinq ans. La moitié de ce financement proviendra du Gavi Matching Fund, un mécanisme financé par la Fondation Bill & Melinda Gates qui incite les investissements du secteur privé dans l’immunisation.

Depuis 2001, Gavi soutient la Côte d’Ivoire qui a introduit 11 vaccins et finance le renforcement des services de santé qui ont permis d’améliorer les performances de couverture vaccinale réalisées par le PEV.

 

Gavi est soutenue par des gouvernements [Australie, Brésil, Canada, Danemark, France, Allemagne, Inde, Irlande, Italie, Japon, Royaume d’Arabie Saoudite, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, République populaire de Chine, République de Corée, Russie, Afrique du Sud, Espagne, Qatar, Sultanat d’Oman, Suède, Royaume-Uni et Etats-Unis d’Amérique], la Commission européenne, la Fondation Alwaleed Philanthropies, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, ainsi que des partenaires privés et institutionnels (Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Fondation Children’s Investment Fund, China Merchants Group, Comic Relief, Deutsche Post DHL, la Fondation ELMA pour les vaccins et la vaccination, Girl Effect, The International Federation of Pharmaceutical Wholesalers (IFPW), L’Alliance de la Jeunesse du Golfe, JP Morgan, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation Lions Clubs International, Majid Al Futtaim, Philips, Unilever, UPS et Vodafone).

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

close icon

modal window here