Les enfants Ivoiriens protegés contre les diarrhées à rotavirus

in page functions

Le vaccin fait désormais partie du Programme élargi de vaccination de la Côte d’Ivoire

Cote d'Ivoire rotavirus launch - Minister

La Ministre Ivoirienne de la santé et de l’hygiène publique, Dr Raymonde Goudou Coffie administre le premier vaccin contre le rotavirus. Crédit : Ministère de la Santé et de l'Hygiene Publique de la Côte d' Ivoire/2017.

Genève, le 3 avril 2017 - Le vaccin contre les diarrhées à rotavirus vient d’être introduit dans le Programme élargi de vaccination (PEV) de la Côte d’Ivoire. La cérémonie officielle de lancement a eu lieu à Yamoussoukro, le 16 mars dernier, sous la présidence du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, en présence de la Ministre Ivoirienne de la santé et de l’hygiène publique, Dr Raymonde Goudou Coffie, ainsi que des partenaires comme l’OMS, l’UNICEF ou l’Agence de Médecine Préventive (AMP).

« Les maladies évitables par la vaccination demeurent parmi les causes importantes de morbidité et de mortalité dans notre pays, notamment les diarrhées à rotavirus » a souligné lors de la cérémonie de lancement la Ministre de la Santé, Dr Raymonde Goudou Coffie. « Le rotavirus est ainsi la principale cause de diarrhée sévère chez les enfants de moins de 5 ans dans le monde ». « Le Gouvernement s’est engagé à faire en sorte que chaque enfant ivoirien ait accès à tous les vaccins quel que soit le statut social de ses parents », a-t-elle ajouté.

« Je suis heureux pour tous les enfants de la Côte d’Ivoire, c’est un moment important, » a affirmé le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du Vaccin, pour saluer l’introduction du vaccin contre les diarrhées à rotavirus en Côte d’Ivoire. « Le vaccin contre le rotavirus sauvera des centaines de vies chaque année. Il existe peu d’interventions dans le monde qui ont un impact aussi important sur la santé publique que les vaccins. »

Cette introduction s’inscrit dans le cadre de la stratégie mondiale de lutte contre les maladies diarrhéiques et les pneumonies chez les enfants de moins de 5 ans adoptée par le Gouvernement de la Côte d’Ivoire. Elle se déroule alors que 2017 a été décrétée par le gouvernement « année de la vaccination ».

Avec ce vaccin, le PEV de la Côte d’Ivoire comprend désormais les vaccins nécessaires permettant de lutter contre 11 maladies : la tuberculose, la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite virale B, les infections à haemophilus influenzae type b (HiB), les infections à pneumocoque, la rougeole, la fièvre jaune et les diarrhées à rotavirus.

Outre la vaccination, d’autres interventions permettent de prévenir les maladies diarrhéiques notamment l’accès à l’eau potable, l’utilisation de services d’assainissement et le lavage des mains au savon. Combinées à un système de santé performant, elles contribuent à la pérennisation des résultats du Programme élargi de vaccination.

 

close icon

modal window here