Faits et chiffres Gavi

in page functions

Les statistiques principales mesurant l’impact de Gavi sur la vaccination mondiale

Chaque année, chercheurs, journalistes, professeurs et étudiants sont à la recherche de chiffres qui détaillent les résultats de Gavi depuis sa création en 2000. A partir de données en provenance du secrétariat et des membres de l’alliance, y compris l’OMS, l’UNICEF et les organisations de la société civile, ces faits et chiffres détaillent les avancées de Gavi à ce jour et démontrent le rôle catalytique de l’alliance en matière de vaccination mondiale.

>4 millions

L’aide à la vaccination apportée par l’Alliance du Vaccin entre 2011 et 2015 a permis d’éviter plus de 4 millions de décès.

Source: Gavi, l'Alliance du Vaccin/Fondation Bill & Melinda Gates 2016

>9 millions

Depuis sa création en 2000, Gavi a aidé les pays en développement à prévenir plus de 9 millions de décès en finançant 10 vaccins : le vaccin pentavalent, les vaccins contre le pneumocoque, le rotavirus, la fièvre jaune, la méningite A, l’encéphalite japonaise, le virus du papillome humain (VPH), la rougeole (seconde dose), contre la rougeole et la rubéole et contre la rubéole.

Source: OMS/UNICEF : Gavi, l’Alliance du Vaccin 2017

Près de 640 millions

Depuis 2000, le soutien de Gavi a permis de vacciner près de 640 millions d’enfants.

Source: OMS/UNICEF 2017

>109 millions

Fin 2016, 57 pays avaient vacciné plus de 109 millions d’enfants contre les infections invasives à pneumocoque avec l’aide de l’Alliance du Vaccin.

Source: OMS/UNICEF et Gavi, l’Alliance du Vaccin, 2017

277 millions

L’aide de Gavi a permis aux pays de vacciner 277 millions d’enfants entre 2011 et 2015.

Source: OMS/UNICEF 2016

28%

Les pneumonies et les diarrhées sont responsables de 28% des décès chez les enfants de moins de cinq ans dans les pays soutenus par Gavi.

Source: MCEE-OMS 2016

20 par 2020

Gavi continue d’aider les pays à mettre sur pied des programmes de vaccination durables à long terme. Neuf pays ont déjà commencé à financer eux-mêmes entièrement les vaccins qu’ils ont introduits avec le financement de Gavi. Fin 2020, 20 pays devraient s’être affranchis de notre soutien.

Source: Gavi, l’Alliance du Vaccin, et OMS/UNICEF, 2017

>54 millions

Notre aide a permis de vacciner 54 millions d’enfants contre les diarrhées à rotavirus. Fin 2016, 40 pays avaient introduit le vaccin avec le soutien de l’Alliance du Vaccin.

Source: OMS/UNICEF et Gavi, l’Alliance du Vaccin, 2017

7%

Seulement 7% des enfants vivant dans les pays soutenus par Gavi ont accès à l’ensemble des 11 vaccins recommandés par l’OMS pour les enfants de tous pays.

Source: OMS/UNICEF, PNUD 2017

Toutes les 2 minutes

Une femme meurt toutes les deux minutes d’un cancer du col de l’utérus – ce qui représente 266 000 décès chaque année. Plus de 85% de ces décès surviennent dans des pays en développement. Si les tendances actuelles se maintiennent et si rien ne change en matière de prévention et de lutte, les décès par cancer du col de l’utérus pourraient dépasser les décès maternels. Les vaccins contre le VPH sont capables de prévenir près de 90% des cas de cancer du col de l’utérus.

Source: OMS

>268 millions

Fin 2016, 19 pays de la ceinture africaine de la méningite avaient vacciné plus de 268 millions de personnes contre la méningite A avec le soutien de Gavi.

Source: OMS/UNICEF et Gavi, l’Alliance du Vaccin, 2017

1 US$ = 18 US$

Selon une étude portant sur 73 pays soutenus par Gavi pendant la période 2011-2020 et publiée dans Health Affairs, chaque dollar investi dans la vaccination permet d’économiser 18 dollars sur les frais de santé et sur la perte de revenus et de productivité liée à la maladie. Si l’on considère les bénéfices supplémentaires que représentent l’allongement de l’espérance de vie et l’amélioration de la santé, le retour sur investissement passe à 48 dollars pour chaque dollar investi.

Source: Ozawa S, Clark S, Portnoy A et al. Return on investment from childhood immunizations in low- and middle-income countries, 2011-20, Health Affairs 2016

>60

L’Alliance du Vaccin a permis de renforcer les systèmes de santé et les services de vaccination dans plus de 60 pays.

Source: Gavi

>1 million

Depuis le premier programme pilote de vaccination contre le virus du papillome humain (VPH) au Kenya en 2013, plus d’un million de jeunes filles ont été vaccinées avec l’aide de Gavi. Fin 2016, Gavi soutenait des programmes de vaccination contre le VPH au Honduras, au Rwanda et en Ouganda.

Source: Gavi

40 millions

En septembre 2014, le Népal était le premier à introduire le vaccin polio inactivé (VPI) avec le soutien de Gavi. Fin 2016, 54 pays avaient introduit le vaccin avec notre aide, et vacciné collectivement plus de 40 millions d’enfants.

Source: OMS/UNICEF et Gavi, l’Alliance du Vaccin, 2017

41 millions

Depuis 2007, 41 millions d’enfants ont reçu une seconde dose de vaccin contre la rougeole ou de vaccin contre la rougeole et la rubéole avec le soutien de Gavi. Les campagnes de vaccination financées par Gavi ont permis par ailleurs de faire bénéficier 328 millions d’enfants supplémentaires de ces deux vaccins, dans les pays où le risque d’épidémie est élevé.

Source: OMS/UNICEF et Gavi, l’Alliance du Vaccin, 2017

>100 millions

Depuis 2011, les campagnes soutenues par Gavi ont permis de protéger plus de 98 millions de personnes dans 14 pays. Nous avons également aidé 17 pays à introduire le vaccin contre la fièvre jaune dans leur programme de vaccination systématique, et à vacciner ainsi plus de 100 millions d’enfants.

Source: OMS/UNICEF et Gavi, l’Alliance du Vaccin, 2017

>2 million

Depuis sa création en 2013, le stock mondial de vaccin oral contre le choléra a servi à vacciner plus de 2 millions de personnes. En 2016, 8 pays – la République démocratique du Congo, Haïti, le Mozambique, le Malawi, le Niger, la Somalie, le Soudan du Sud et la Zambie – ont eu recours au stock d’urgence.

Source: OMS/UNICEF et Gavi, l’Alliance du Vaccin, 2017

62 millions

Rien qu’en 2016, 62 millions d’enfants ont été immunisés avec des vaccins financés par Gavi, ce qui correspond à plus de 185 millions de consultations pédiatriques dans des centres de santé primaire et constitue une base solide pour d’autres interventions sanitaires.

Source: OMS/UNICEF 2017

>200

Gavi a apporté son soutien à plus de 200 introductions de vaccins et campagnes de vaccination entre 2011 et 2015 – soit quatre fois plus qu’au cours des cinq années précédentes.

Source: Gavi

1,5 million

En 2012, près de 6,6 millions d’enfants sont morts avant l’âge de cinq ans. Selon les estimations de l’OMS, 1,5 million de ces décès étaient dus à des maladies évitables par la vaccination.

Source: OMS

5 -> 16

Le nombre de fournisseurs de Gavi pour les vaccins est passé de 5 à 16 –plus de la moitié sont établis en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

2001 : cinq producteurs fournissent à Gavi les vaccins préqualifiés dont elle a besoin – un seul est établi en Afrique.
2016 : 16 producteurs fournissent à Gavi les vaccins préqualifiés dont elle a besoin – neuf sont établis en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Source: Gavi, l’Alliance du Vaccin, UNICEF Division des approvisionnements et liste 2017 du prix des vaccins des CDC

19.5 millions

Chaque année,19,5 millions d’enfants dans le monde ne reçoivent toujours pas l’ensemble des trois doses de DTC. Dans les pays soutenus par Gavi, un enfant sur cinq ne bénéficie pas de la totalité des doses de l’ensemble de ces vaccins essentiels.

Source: OMS/UNICEF 2017

46%

Le coût total de l’immunisation d’un enfant avec le vaccin pentavalent plus les vaccins contre le pneumocoque et contre le rotavirus a chuté de 46%, passant de 35 dollars en 2010 à 19 dollars en 2016. C’est la première fois que cette vaccination passait sous le seuil des 20 dollars.

Source: Gavi, l’Alliance du Vaccin, UNICEF Division des approvisionnements et liste 2017 du prix des vaccins des CDC

close icon

modal window here