Des centaines de milliers d'enfants Haïtiens vont pouvoir être protégés contre la première cause de pneumonie

in page functions

Le vaccin conjugué contre le pneumocoque permettra de réduire l'incidence de la pneumonie, qui tue plus d'enfants dans le monde que toute autre maladie

Haiti PCV

Port-au-Prince, le 30 octobre 2018 – Le gouvernement d'Haïti a procédé hier à l’introduction officielle du vaccin conjugué contre le pneumocoque (VPC) dans son programme de vaccination systématique, ce qui permettra de protéger des centaines de milliers d'enfants haïtiens contre le pneumocoque, principale cause de pneumonie.

« Je sais combien vous êtes tous préoccupés par l’état de santé de la population », a souligné la Dre Marie Gréta Roy Clement, ministre de la Santé Publique et de la Population d’Haïti. « Professionnels de la santé, vous qui desservez une section communale, une commune, un arrondissement, un département, un pays, assurez-vous qu’aucun enfant n’est laissé de côté, et qu’ils soient tous vaccinés. Inlassablement, éduquez les parents, la population en général, sur les bienfaits de la vaccination, renseignez–les sur le calendrier vaccinal, allez à la recherche de non vaccinés, relancez les abandons, protégez tous les enfants. »

Professionnels de la santé, vous qui desservez une section communale, une commune, un arrondissement, un département, un pays, assurez-vous qu’aucun enfant n’est laissé de côté, et qu’ils soient tous vaccinés.  

Dre Marie Gréta Roy Clement, ministre de la Santé Publique et de la Population d’Haïti

Désormais, pas moins de 270 000 enfants haïtiens recevront le VPC chaque année en dans le cadre de la vaccination de routine – aux côtés des vaccins pentavalent et antirotavirus introduits respectivement en 2012 et 2014 avec le soutien de Gavi, l'Alliance du Vaccin. Le vaccin pentavalent protège les enfants contre cinq maladies potentiellement mortelles - diphtérie, tétanos, coqueluche, Haemophilus influenzae de type B et hépatite B. La vaccination contre le rotavirus est le moyen le plus efficace de prévenir les gastroentérites sévères à rotavirus, qui constituent l'une des principales causes de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans.

« C’est une étape importante pour l’avenir de la santé en Haïti », a reconnu le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du Vaccin. « Avec le vaccin contre le pneumocoque qui vient s’ajouter aux vaccins antirotavirus et pentavalent, déjà disponibles depuis plusieurs années, les jeunes haïtiens seront désormais protégés contre les maladies les plus meurtrières chez les enfants de moins de cinq ans. Cette augmentation considérable de la protection permettra de sauver la vie d’enfants haïtiens, en particulier de ceux qui vivent dans des régions reculées ou dans les bidonvilles urbains et qui sont toujours les plus difficiles à atteindre. »

Près des trois quarts du financement de Gavi en faveur d’Haïti ont servi à l‘acquisition des vaccins, à un prix abordable, tandis que le gouvernement haïtien s’efforçait d’augmenter sa part de cofinancement.

« Nous félicitons les dirigeants haïtiens pour s’être investi dans le financement des vaccins, » a ajouté le Dr Berkley. « Nous avons hâte de travailler ensemble pour assurer aux enfants l’accès à cette intervention vitale ».

Le reste du soutien de Gavi est consacré essentiellement à l’amélioration de l’infrastructure sanitaire d’Haïti. L’expérience acquise lors de l’introduction des vaccins pentavalent et antirotavirus et au cours de l'administration du vaccin inactivé contre la poliomyélite (VPI) en 2016 aura été extrêmement utile pour renforcer les programmes de vaccination mis en place par la suite, comme celui du VPC.

Tous les programmes financés par Gavi sont mis en œuvre par le Ministère de la Santé Publique et de la Population d’Haïti, avec l’appui technique (formation des agents de santé et planification logistique, par exemple) de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) et de l’UNICEF, partenaires de Gavi, l’Alliance du Vaccin.

Les infections à pneumocoque sont dues à une bactérie dénommée Streptococcus pneumoniae, responsable de plusieurs maladies graves : méningite bactérienne, pneumonie, otite moyenne ou infection de l'oreille interne, bactériémie et infection des sinus. Près d'un million d'enfants, dont plus de 80% ont moins de deux ans, meurent chaque année de pneumonie. Les vaccins VPC, Hib et rougeole figurent parmi les moyens les plus efficaces de prévenir les pneumonies.

Le VPC est disponible dans les pays soutenus par Gavi grâce à la Garantie de marché (AMC), mécanisme financier qui permet d’accélérer le développement de nouveaux produits, d’améliorer l’offre et de faciliter l’introduction de vaccins adaptés, d’un prix abordable, pour lutter contre les infections invasives à pneumocoque. Les gouvernements de l’Italie, du Royaume-Uni, du Canada, de la Fédération de Russie et de la Norvège, ainsi que la Fondation Bill & Melinda Gates sont les principaux bailleurs de fonds de ce mécanisme novateur. À la fin de 2017, 58 pays soutenus par Gavi avaient vacciné plus de 143 millions d'enfants contre l'infection à pneumocoque avec le soutien de Gavi.

La vaccination est le moyen de prévention le plus efficace contre la pneumonie. Il faut toutefois l’associer aux autres mesures à fort impact, comme l'allaitement exclusif au sein pendant les six premiers mois de la vie, une nutrition adéquate dans les cinq premières années de vie, et le lavage régulier des mains. L’accès à l’eau salubre et à des installations sanitaires permet également d’éviter l’exposition des enfants aux agents pathogènes responsables de la pneumonie.

 

Gavi est soutenue par les gouvernements des pays donateurs [Australie, Brésil, Canada, Danemark, France, Allemagne, Inde, Irlande, Italie, Japon, Royaume d’Arabie Saoudite, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, République populaire de Chine, Principauté de Monaco, République de Corée, Russie, Afrique du Sud, Espagne, Qatar, Sultanat d’Oman, Suède, Suisse, Royaume-Uni et Etats-Unis d’Amérique], la Commission européenne, la Fondation Alwaleed Philanthropies, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, ainsi que des partenaires privés et institutionnels (Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Fondation Children’s Investment Fund, China Merchants Group, Comic Relief, Deutsche Post DHL, la Fondation ELMA pour les vaccins et la vaccination, Girl Effect, The International Federation of Pharmaceutical Wholesalers (IFPW), L’Alliance de la Jeunesse du Golfe, JP Morgan, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation Lions Clubs International, Majid Al Futtaim, Orange, Philips, Reckitt Benckiser, Unilever, UPS et Vodafone).

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

close icon

modal window here