Gavi accroît son financement pour la riposte contre l'épidémie de maladie à virus Ebola

in page functions

Gavi octroie plus de 9 millions de dollars pour financer la vaccination contre le virus Ebola dans l'Est de la RDC

La première vaccination contre Ebola en RDC

Le responsable du PEV, le Dr Guillaume Ngoie Mwamba reçoit la première vaccination contre Ebola en RDC dans le cadre de la réponse à l’épidémie de 2018 dans la province de l’Equateur. Crédit: Gavi/2018/Pascal Emmanuel Barollier.

Genève, le 20 mai 2019 – Gavi, l’Alliance du Vaccin, a octroyé 9,2 millions de dollars supplémentaires pour la vaccination contre le virus Ebola dans l'est de la république démocratique du Congo (RDC) où l'épidémie de maladie à virus Ebola a déjà fait plus de 1 100 victimes.

Ce nouveau financement versé à l'OMS couvrira le coût des opérations de vaccination, le déploiement des équipes de vaccination, les frais de transport, l’achat de seringues et autres fournitures nécessaires pour la vaccination, et de réfrigérateurs ultrafroids capables de maintenir les vaccins à des températures oscillant entre moins 60° et moins 80°C, températures requises pour qu’ils conservent toute leur efficacité. Le vaccin lui-même est donné par Merck à titre d’usage compassionnel.

« La violence et la méfiance qui persistent dans la région constituent les principaux obstacles auxquels nous sommes confrontés pour maîtriser cette épidémie, qui est aujourd'hui la deuxième plus importante de l'histoire, » a déclaré le Dr Seth Berkley, directeur exécutif de Gavi. « Les données dont nous disposons actuellement laissent à penser que nous avons là un vaccin extrêmement efficace et qui donne d’excellents résultats sur le terrain. Mais il est triste de constater que, pour arriver à ces résultats, les vaccinateurs aient dû faire preuve d’une grande bravoure pour travailler dans des zones d'instabilité croissante. »

Une publication récente analysant les données recueillies dans les foyers épidémiques de RDC dans le cadre d'un protocole expérimental a montré des résultats très encourageants. A partir de dix jours après la vaccination, l'efficacité du vaccin rVSV-ZEBOV s’élève à 97% en matière de prévention de l’infection à virus Ebola et à 100 % en matière de protection contre ses effets mortels chez les ceux qui ont contracté la maladie.

Malgré les problèmes de sécurité qui se posent dans la région, plus de 114 000 personnes à risque d'être infectées ont été vaccinées à ce jour dans l'est de la RDC. Ce chiffre englobe les plus de 30 000 agents de première ligne et agents de santé vaccinés dans les régions touchées par l'épidémie. Pour éviter que celle-ci ne se propage aux pays voisins, les agents de première ligne et les agents de santé reçoivent aussi actuellement le vaccin dans les régions voisines de Goma, du Sud-Soudan, d'Ouganda et du Rwanda, tandis que le Burundi se prépare à commencer bientôt les vaccinations.

Le nouveau financement court jusqu'en juillet 2019 et porte à 15,1 millions de dollars US le montant total du soutien fourni par Gavi à l'effort de vaccination depuis le début de cette épidémie, dont 2 millions de dollars pour les pays voisins.

Le stock de vaccins Ebola est disponible grâce à un accord entre Gavi et Merck, le producteur du vaccin. En 2015, lors de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, Gavi avait fait une offre unique auprès de tous les producteurs travaillant sur un vaccin candidat au stade d’essais de phase I ou d’essais plus avancés, et leur avait proposé de payer à l’avance des doses de vaccin, livrables une fois celui-ci homologué et au fur et à mesure de sa disponibilité.

En échange, le producteur devait s'engager à déposer une demande d’homologation du vaccin auprès d’une autorité de santé reconnue pour sa rigueur et à mettre à disposition un stock d'urgence de 300 000 doses en cas d'épidémie survenant dans l'intervalle. En janvier 2016, un contrat d'achat anticipé a été signé entre Merck et Gavi, ce qui a permis la constitution du stock de doses expérimentales actuellement utilisées en RDC.

 

Gavi, l'Alliance du Vaccin est soutenue par les gouvernements des pays donateurs (Afrique du Sud, Allemagne, Arabie saoudite, Australie, Brésil, Canada, Chine, République de Corée, Danemark, Espagne, États-Unis d’Amérique, France, Inde, Irlande, Islande, Italie, Japon, Luxembourg, Monaco, Norvège, Oman, Pays-Bas, Qatar, Royaume-Uni, Russie, Suède, Suisse), la Commission européenne, Alwaleed Philanthropies, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates et Son Altesse Sheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, ainsi que des partenaires privés et des entreprises (Absolute Return for Kids, Anglo American plc., The Audacious Alliance, The Children's Investment Fund Foundation, China Merchants Group, Comic Relief, Deutsche Post DHL, the ELMA Vaccines and Immunization Foundation, Girl Effect, la Fédération internationale des répartiteurs pharmaceutiques (IFPW), the Gulf Youth Alliance, JP Morgan, le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation du Lions Clubs International, Mastercard, Majid Al Futtaim, Orange, Philips, Reckitt Benckiser, Unilever, UPS et Vodafone).

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

Media contacts

James Fulker

James Fulker
Gavi
+41 79 429 5505
+41 22 909 2926

Frédérique Tissandier

Frédérique Tissandier
Gavi, l'Alliance du Vaccin
+41 79 300 8253
+41 22 909 2968

close icon

modal window here