Promotion de la demande et engagement communautaire

in page functions

S’attaquer aux inégalités en stimulant la demande de vaccination

Demand

Crédit : Gavi/2017/Karel Prinsloo.

UN DROIT ET UNE RESPONSABILITÉ

Garantir une demande durable de services de vaccination n’est possible que lorsque les prestataires de soins et les communautés ont confiance dans l’innocuité et l’efficacité des vaccins, mais aussi dans la qualité et la fiabilité des services de vaccination. Ils doivent par ailleurs avoir les informations, l’accès et la motivation nécessaires pour compléter le calendrier vaccinal recommandé dans les délais.

DEMANDE RÉSILIENTE, MOINS D’OPPORTUNITÉS MANQUÉES

Les pays citent de plus en plus la faible demande comme obstacle majeur à l’atteinte d’une couverture vaccinale forte et équitable. Même lorsque la chaîne d’approvisionnement est solide et complète, la faible demande peut avoir un impact négatif sur les programmes de vaccination.

Les efforts déployés afin de promouvoir la demande de vaccins contribuent à réduire les opportunités manquées de vaccination et à accroître le nombre d’enfants ayant reçu une série complète de vaccins.

DE MULTIPLES DÉFIS

Aujourd’hui, peu de pays ont mis en place des programmes complets et efficaces de promotion de la demande. Le financement constitue un obstacle majeur, notamment au niveau sous-national et pour les populations étant déjà mal desservies.

Lorsqu’ils sont financés, les programmes peuvent ne pas être stratégiques et ne pas refléter les défis inhérents aux différents contextes ou les considérations socio-comportementales. Ils ne font pas souvent l’objet d’un suivi-évaluation minutieux, ce qui freine les efforts pour identifier quelles sont les interventions les plus efficaces ou comment les améliorer.

Trop souvent, les agents de santé ne sont pas incités à renforcer leurs compétences en communication interpersonnelle. Le manque de communication et la qualité médiocre des soins de santé peuvent considérablement éroder la confiance de la communauté.

UNE APPROCHE CONCERTÉE

L’Alliance du Vaccin a élaboré une stratégie de promotion de la demande qui encourage les pays à adopter une variété d’approches éclairées par des données probantes, ciblées et adaptées au contexte local. Celles-ci comprennent la communication axée sur le changement de comportement et le changement social, la volonté politique et le plaidoyer, le renforcement des capacités des personnels de santé, ainsi que les activités de mobilisation sociale et d’engagement communautaire.

COMMENT GAVI SOUTIENT LES PAYS

Dans le cadre des efforts déployés par les pays afin de promouvoir la demande, nous nous employons à :

  • investir dans des programmes de promotion de la demande;
  • étoffer le corpus de données factuelles;
  • fournir une assistance technique appropriée;
  • élaborer des directives et des ressources pertinentes; et
  • soutenir les démarches innovantes et les partenariats.

Renforcement des programmes, accélération de l’innovation

Gavi aide les pays à stimuler la demande à long terme pour les services de vaccination – un moyen essentiel d’améliorer la couverture vaccinale et l’équité d’accès aux vaccins. En collaboration avec nos partenaires, nous aidons les pays à réduire le nombre d’enfants qui ne reçoivent pas une série complète de vaccins, ou qui ne complètent pas leur calendrier vaccinal dans les délais.

RENFORCEMENT DES PROGRAMMES

Nous octroyons des subventions afin de renforcer les programmes de promotion de la demande à travers notre soutien au titre du renforcement des systèmes de santé (RSS), mais aussi dans le cadre de campagnes de vaccination et de l’introduction de nouveaux vaccins. Ceci inclut les activités destinées à générer, à collecter et à analyser des données qui rendent les interventions de promotion de la demande plus factuelles et adaptées aux besoins de populations spécifiques.

Gavi investit par ailleurs dans des programmes destinés à former les agents de santé et à les aider à mieux répondre aux besoins communautaires. D’autres investissements aident les pays à anticiper les rumeurs ou les fausses informations concernant les vaccins, mais également à y répondre de façon proactive.

Les pays bénéficiant des subventions Gavi sont encouragés à veiller à ce que les interventions de promotion de la demande soient mises en place dans le cadre des efforts déployés pour renforcer les services de vaccination à l’échelon national. Les organisations de la société civile jouent un rôle essentiel en tirant des enseignements de l’expérience, en aidant les pays à élaborer des programmes solides mais également en facilitant leur mise en œuvre.

FOURNIR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE

Nous contribuons à faire en sorte que l’expertise et l’assistance technique adéquates soient fournies aux pays dans le cadre du PEF (cadre d’engagement avec les partenaires) de Gavi.

Par exemple, les organisations partenaires peuvent aider les pays à constituer des groupes techniques et à établir des mécanismes de coordination en vue d’améliorer le financement, la gestion et la surveillance technique des programmes de promotion de la demande. Une assistance technique est également fournie pour la rédaction de messages, l’utilisation d’outils de communication de masse, l’engagement de personnes influentes au sein des communautés et le renforcement des compétences en communication interpersonnelle parmi les agents de santé.

PROMOUVOIR LES MEILLEURES PRATIQUES

Les partenaires de l’Alliance du Vaccin encouragent activement et disséminent les meilleures pratiques et les modèles fondés sur des données probantes, et invitent les pays à confronter leurs expériences. Les travaux sont en cours pour élaborer un « menu » d’outils éprouvés et recommandés destinés à assurer le suivi-évaluation des initiatives de promotion de la demande.

SOUTENIR L’INNOVATION

Nous avons forgé plusieurs nouveaux partenariats qui s’efforceront d’élaborer des méthodes novatrices permettant de stimuler la demande de vaccination. Par exemple, nous engageons actuellement un partenariat avec Unilever afin d’intégrer des messages sur la vaccination dans les projets en cours relatifs au lavage des mains et à l’assainissement. Ce type de collaboration permet d’étendre la portée des messages essentiels sur la vaccination aux communautés sous-vaccinées.

Nous travaillons également en collaboration avec la Confédération africaine de football dans le cadre de l’Initiative « Africa United », qui voit des sportifs populaires et des célébrité de confiance communiquer des messages positifs et convaincants sur la vaccination auprès d’un large public.

Notre partenariat avec l’organisation non gouvernementale Girl Effect vise à susciter une demande pour le vaccin contre le virus du papillome humain (VPH).

Gavi travaille également en collaboration avec les partenaires d’Education Above All (EAA) afin d’identifier les communautés au sein desquelles les enfants ne sont pas scolarisés et d’élaborer des stratégies conjointes de sensibilisation communautaire en vue d’améliorer la couverture vaccinale.

close icon

modal window here