TOPICS: Country storiesPhoto storiesPolioCOVID-19

 

Après avoir éradiqué la polio pendant dix ans, des analyses de laboratoire effectués en juillet 2019 ont confirmé l'existence du poliovirus sur le territoire de la République du Ghana – et plus tard, chez une jeune fille du district de Chereponi, dans la Région du Nord. À ce jour, environ 31 enfants au Ghana ont été paralysés par la polio. 

Depuis août 2019, l'UNICEF appuie l’action du ministère de la santé et du service de santé ghanéen en soutenant plusieurs campagnes de vaccination contre la polio afin de vacciner les derniers enfants n’ayant pas encore été vaccinés contre cette maladie.

Malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19 au Ghana, le département de promotion de la santé du service de santé ghanéen, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'UNICEF au Ghana ont lancé deux séries de campagnes de vaccination pour lutter contre la polio. Ciblant plus de 4,5 millions d'enfants, ces campagnes se sont déroulées du 10 au 13 septembre (premier cycle) et du 8 au 11 octobre (deuxième cycle).

Le soutien de l'UNICEF a été crucial dans les domaines suivants :

Mobilisation sociale – en informant les membres de la communauté, par le biais de visites à domicile et d’envois de SMS pour sensibiliser les parents et les personnes s'occupant des enfants à la campagne, de l'existence du poliovirus, de l'importance de la prévention des maladies par la vaccination, du maintien de la propreté de l'environnement et de la pratique d'une bonne hygiène.

Gestion des vaccins – travailler avec des partenaires pour surveiller la capacité de stockage des vaccins, réduire le gaspillage, prévoir les besoins en vaccins et éviter les ruptures dans la chaîne d'approvisionnement.

Communication – A travers les médias sociaux (Facebook, Twitter et Instagram) et les médias traditionnels (presse écrite, radio et télévision), l'UNICEF a éduqué le public avec des messages clés sur la prévention de la polio, les dates des campagnes et ses partenaires. Ces messages ont été conçus pour répondre aux rumeurs sur la sécurité des vaccins.

En août 2020, Gavi a soutenu le service de santé ghanéen en fournissant 2 343 réfrigérateurs de vaccins, qui ont été distribués dans divers centres de santé du pays – servant d'élément important dans le stockage des vaccins pendant les campagnes du premier et deuxième cycle.

Abonnez-vous à notre infolettre