Nomination des membres du Conseil d’administration et désignation de l’Administrateur de la Trésorerie

Genève, le 21 février 2006 - L’Alliance GAVI (auparavant l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination) a annoncé ce jour que l’IFFIm serait bientôt opérationnelle. L’IFFIm (la Facilité internationale de financement pour la vaccination) est un nouveau fonds mondial qui utilisera les engagements des gouvernements des pays industrialisés afin de mobiliser un financement indispensable pour les programmes de santé dans les pays les plus pauvres.

Après une sélection internationale, cinq personnalités ont été nommées par GAVI pour siéger au conseil d’administration de la société de bienfaisance qui sera créée pour gérer l’IFFIm. Les membres du Conseil d’administration sont : Alan R. Gillespie, Président ; Michèle Boccoz ; John Cummins ; Dayanath Jayasuriya ; et Arunma Oteh. Les cinq administrateurs se sont réunis la semaine dernière à Londres.

« Tous les membres de l’Alliance GAVI, en particulier les autorités sanitaires des pays partenaires, attendent avec impatience que l’IFFIm devienne opérationnelle afin d’obtenir un financement pour leurs programmes », a déclaré Julian Lob-Levyt, Secrétaire exécutif de GAVI Alliance. « La nouvelle annoncée aujourd’hui signifie que nous allons bientôt pouvoir mettre ces fonds à disposition des pays. »

L’objectif de l’IFFIm est d’investir 4 milliards de dollars pour la vaccination sur une période de dix ans, en mobilisant des capitaux garantis par des engagements de contributions réalisées de 2006 à 2025. Cet investissement anticipé des fonds permettra à l’Alliance GAVI d’investir dès maintenant pour renforcer les systèmes de santé, mettre au point et introduire de nouveaux vaccins nécessaires de toute urgence afin d’atteindre l’objectif du Millénaire pour le développement 4 (OMD4) se rapportant à la santé des enfants.

L’Alliance GAVI estime que, ces dix prochaines années, le financement de l’IFFIm sauvera la vie de plus de cinq millions d’enfants qui auraient autrement succombé à des maladies contre lesquelles des vaccins existent. Des millions d’autres décès seront évités après les dix années que durera l’initiative, grâce aux bienfaits durables de la vaccination des enfants.

C’est à Londres en septembre 2005 que l’IFFIm a été présentée, lorsque l’Espagne, la France, l’Italie, le Royaume-Uni et la Suède se sont engagés à soutenir et à augmenter les capacités d’investissement de l’Alliance GAVI au cours de la prochaine décennie. Depuis, la Norvège a aussi annoncé sa participation au financement de l’IFFIm.

« Avec l’IFFIm, nous pourrons sauver la vie de millions d’enfants et épargner des souffrances incommensurables dues aux maladies », a affirmé Alan R. Gillespie, Président du conseil d’administration de l’IFFIm. « De plus, nous avons l’occasion de tester une structure novatrice qui pourrait bien transformer le financement du développement international. »

Il a également été annoncé que la Banque mondiale fera office d’administrateur de la trésorerie pour l’IFFIm. À ce titre, la Banque mondiale empruntera des fonds sur les marchés des capitaux au nom de l’IFFIm, gérera ses liquidités et ses activités de couverture, et administrera les contributions des donateurs et les mouvements de trésorerie.

Les membres du Conseil d’administration :

Michèle Boccoz, (française), Directrice des affaires internationales, Institut Pasteur, Paris.

John Cummins, (britannique) Directeur du Département de la trésorerie, Standard Life Assurance Company, Édimbourg.

Alan R. Gillespie, (britannique) Président, Ulster Bank Group à Belfast, filiale de The Royal Bank of Scotland Group.

Dayanath Jayasuriya, (sri-lankais) Associé principal, Asian Pathfinder Legal Consultancy. Le Dr Jayasuriya a également occupé le poste de Président de la Commission des opérations de bourse de Sri Lanka et de la Commission des assurances de Sri Lanka.

Arunma Oteh, (nigériane) Directrice du Département de la trésorerie, Groupe de la Banque africaine de développement (BAfD), Tunis. Mme Oteh a également codirigé la publication de l’ouvrage, « African Voices African Visions ».

Nomination des membres du Conseil d’administration et désignation de l’Administrateur de la Trésorerie

Genève, le 21 février 2006 - L’Alliance GAVI (auparavant l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination) a annoncé ce jour que l’IFFIm serait bientôt opérationnelle. L’IFFIm (la Facilité internationale de financement pour la vaccination) est un nouveau fonds mondial qui utilisera les engagements des gouvernements des pays industrialisés afin de mobiliser un financement indispensable pour les programmes de santé dans les pays les plus pauvres.

Après une sélection internationale, cinq personnalités ont été nommées par GAVI pour siéger au conseil d’administration de la société de bienfaisance qui sera créée pour gérer l’IFFIm. Les membres du Conseil d’administration sont : Alan R. Gillespie, Président ; Michèle Boccoz ; John Cummins ; Dayanath Jayasuriya ; et Arunma Oteh. Les cinq administrateurs se sont réunis la semaine dernière à Londres.

« Tous les membres de l’Alliance GAVI, en particulier les autorités sanitaires des pays partenaires, attendent avec impatience que l’IFFIm devienne opérationnelle afin d’obtenir un financement pour leurs programmes », a déclaré Julian Lob-Levyt, Secrétaire exécutif de GAVI Alliance. « La nouvelle annoncée aujourd’hui signifie que nous allons bientôt pouvoir mettre ces fonds à disposition des pays. »

L’objectif de l’IFFIm est d’investir 4 milliards de dollars pour la vaccination sur une période de dix ans, en mobilisant des capitaux garantis par des engagements de contributions réalisées de 2006 à 2025. Cet investissement anticipé des fonds permettra à l’Alliance GAVI d’investir dès maintenant pour renforcer les systèmes de santé, mettre au point et introduire de nouveaux vaccins nécessaires de toute urgence afin d’atteindre l’objectif du Millénaire pour le développement 4 (OMD4) se rapportant à la santé des enfants.

L’Alliance GAVI estime que, ces dix prochaines années, le financement de l’IFFIm sauvera la vie de plus de cinq millions d’enfants qui auraient autrement succombé à des maladies contre lesquelles des vaccins existent. Des millions d’autres décès seront évités après les dix années que durera l’initiative, grâce aux bienfaits durables de la vaccination des enfants.

C’est à Londres en septembre 2005 que l’IFFIm a été présentée, lorsque l’Espagne, la France, l’Italie, le Royaume-Uni et la Suède se sont engagés à soutenir et à augmenter les capacités d’investissement de l’Alliance GAVI au cours de la prochaine décennie. Depuis, la Norvège a aussi annoncé sa participation au financement de l’IFFIm.

« Avec l’IFFIm, nous pourrons sauver la vie de millions d’enfants et épargner des souffrances incommensurables dues aux maladies », a affirmé Alan R. Gillespie, Président du conseil d’administration de l’IFFIm. « De plus, nous avons l’occasion de tester une structure novatrice qui pourrait bien transformer le financement du développement international. »

Il a également été annoncé que la Banque mondiale fera office d’administrateur de la trésorerie pour l’IFFIm. À ce titre, la Banque mondiale empruntera des fonds sur les marchés des capitaux au nom de l’IFFIm, gérera ses liquidités et ses activités de couverture, et administrera les contributions des donateurs et les mouvements de trésorerie.

Les membres du Conseil d’administration :

Michèle Boccoz, (française), Directrice des affaires internationales, Institut Pasteur, Paris.

John Cummins, (britannique) Directeur du Département de la trésorerie, Standard Life Assurance Company, Édimbourg.

Alan R. Gillespie, (britannique) Président, Ulster Bank Group à Belfast, filiale de The Royal Bank of Scotland Group.

Dayanath Jayasuriya, (sri-lankais) Associé principal, Asian Pathfinder Legal Consultancy. Le Dr Jayasuriya a également occupé le poste de Président de la Commission des opérations de bourse de Sri Lanka et de la Commission des assurances de Sri Lanka.

Arunma Oteh, (nigériane) Directrice du Département de la trésorerie, Groupe de la Banque africaine de développement (BAfD), Tunis. Mme Oteh a également codirigé la publication de l’ouvrage, « African Voices African Visions ».

Abonnez-vous à notre infolettre