LES QUATRE PILIERS 

Le processus de mobilisation des ressources de Gavi repose sur quatre piliers principaux :  

  1. nouer des contacts avec des partenaires publics et privés, actuels ou nouveaux, avec un portefeuille diversifié d’instruments (contributions directes, mécanismes et plates-formes de financements novateurs) 
  2. améliorer l’appropriation des pays bénéficiaires par le biais d’un cofinancement 
  3. influencer la dynamisation des marchés grâce à de nouveaux entrants sur le marché et des réductions de prix dans la fabrication des vaccins 
  4. mobiliser le puissant plaidoyer des réseaux de la société civile tout en impliquant un large éventail de partenaires

PREMIER CYCLE DE RECONSTITUTION DES RESSOURCES (2011-2015) 

La première reconstitution des ressources de Gavi a été couronnée par une conférence pour les annonces de contributions organisée par les gouvernements du Royaume-Uni et du Libéria et la Bill & Melinda Gates Foundation à Londres le 13 juin 2011. La première reconstitution des ressources de Gavi a permis de mobiliser 4,3 milliards de dollars américains en promesses de dons, ce qui porte le total des ressources disponibles à Gavi pour 2011-2015 à 7,4 milliards de dollars américains. Les fabricants ont également pris des engagements concernant les prix des vaccins et l’accès à ceux-ci. 

Le 30 octobre 2013, à mi-parcours de la période stratégique 2011-2015, l’Alliance du Vaccin s’est réunie à Stockholm pour évaluer les progrès réalisés grâce aux engagements pris à Londres. L’évaluation à mi-parcours organisée conjointement par les gouvernements suédois et ghanéen a présenté les succès et les défis de la vaccination et a montré que l’Alliance du Vaccin était en bonne voie pour atteindre les objectifs de sa mission pour 2015 : administrer plusieurs vaccins à 243 millions d’enfants, ce qui a permis de sauver près de quatre millions de vies. 

DEUXIÈME RECONSTITUTION DES RESSOURCES (2016-2020) 

La deuxième reconstitution des ressources de Gavi a été lancée lors d’une réunion à haut niveau organisée par la Commission européenne à Bruxelles, le 20 mai 2014. Les participants ont été informés de la possibilité d’investissement de Gavi pour 2016-2020 pour : (a) accélérer l’impact en vaccinant encore 300 millions d’enfants de plus et en évitant 5 à 6 millions de décès futurs ; (b) atteindre un plus grand nombre d’enfants bénéficiant d’une protection accrue en faisant passer de 5 à 50% le nombre d’enfants vaccinés avec les 11 antigènes recommandés par l’OMS ; (c) et maintenir les investissements passés en construisant un avenir durable, notamment pour les 22 pays qui feront leur transition hors du soutien de Gavi d’ici 2020. Pour saisir cette opportunité, les donateurs ont été invités à reconstituer les ressources de Gavi avec un investissement supplémentaire de 7,5 milliards de dollars américains et à satisfaire à terme la demande projetée par les pays pour 2016-2020, qui s’élevait à 9,5 milliards de dollars américains. Les donateurs ont répondu à la possibilité d’investissement en qualifiant la reconstitution des ressources de 7,5 milliards de dollars américains de demande ambitieuse, mais réaliste et réalisable. 

La conférence pour les annonces de contributions « Atteindre chaque enfant » qui s’est tenue à Berlin a été organisée par le gouvernement allemand sous le haut parrainage de la chancelière Angela Merkel et du ministre fédéral Gerd Müller – à Berlin les 26 et 27 janvier 2015. La chancelière Merkel a été rejointe par SE Dr Jakaya Mrisho Kikwete, président de la République-Unie de Tanzanie et SE M. Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République du Mali, Erna Solberg, première ministre de la Norvège, Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement, Bill Gates, coprésident de la Bill & Melinda Gates Foundation, des ministres de plus de 20 pays bénéficiaires et donateurs, des groupes de la société civile, des PDG de sociétés de fabrication de vaccins, des agences de l’ONU, etc. 

Les participants ont estimé que le succès de la conférence pour les annonces de contributions de Gavi constituait une étape importante dans une année cruciale pour la définition de l’avenir du développement durable. Ils ont également exprimé leur profonde gratitude pour le leadership de la chancelière Merkel dans l’organisation de la conférence, ainsi que pour le soutien sans faille et la chaleureuse hospitalité du ministre fédéral, le Dr Müller, et des autorités allemandes. 

Abonnez-vous à notre infolettre