TOPICS: Rapport Annuel

Même si le nombre d’enfants vaccinés dans les pays soutenus par Gavi a augmenté de plus de 50 % en 2019 par rapport à 2000 (et de plus de 3,5 millions par rapport à 2015), il n’en reste pas moins que 10,6 millions d’enfants n’ont pas encore reçu même une seule dose de vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche – notre façon d’estimer le nombre d’enfants « zéro dose », qui échappent à toute vaccination. Par ailleurs, 4,6 millions enfants reçoivent bien la première dose mais ne bénéficient pas de la vaccination complète à trois doses. Il est nécessaire de renforcer les chaînes d’approvisionnement, les services de soin et les systèmes de gestion des données, et de mobiliser les communautés pour arriver à vacciner régulièrement ces enfants et parvenir à la vaccination universelle – celle-ci pouvant ensuite servir de tremplin pour atteindre l’objectif mondial de couverture sanitaire universelle à l’horizon 2030.

L’essentiel de notre investissement dans le renforcement des systèmes de santé (RSS) vise à améliorer la couverture vaccinale et l’équité à travers les domaines stratégiques prioritaires :

Recueil des données et systèmes d’information

data

Il est essentiel de disposer régulièrement de données de bonne qualité sur la couverture vaccinale pour que les pays puissent planifier et suivre efficacement leurs programmes de vaccination.

Promotion de la demande

Demand

Il n’est possible d’assurer une demande durable de vaccination que lorsque les communautés et les parents (ou la personne qui a la charge de l’enfant) font confiance aux vaccins et comprennent la sécurité, l’efficacité et les avantages ; et qu’ils disposent d’un accès à des services de vaccination fiables et de qualité.

Chaîne d’approvisionnement

supply chain

La chaîne d’approvisionnement en vaccins englobe aussi bien les personnes que les activités, les infrastructures et la planification nécessaires pour que les vaccins restent sûrs et efficaces et qu’ils parviennent jusqu’aux enfants qui en ont besoin.

Gestion et coordination

Management

Pour être performants, les programmes de vaccination doivent être dirigés par des équipes du PEV robustes, supervisés par des forums de gouvernance solides et étayés par des groupes techniques consultatifs efficaces.

Même le meilleur des vaccins n’est efficace que s’il a été acheminé jusqu’à l’agent de santé dans des conditions permettant de préserver sa qualité, et administré en toute sécurité à l’enfant auquel il est destiné.

Avec la croissance démographique et l’introduction de nouveaux vaccins destinés à protéger contre des maladies survenant dans l’enfance ou plus tard au cours de la vie, les exigences imposées aux systèmes de santé deviennent de plus en plus complexes.

Le soutien de Gavi cible de plus en plus les endroits où les besoins sont les plus criants. Par exemple, plus de 75 % des subventions accordées au renforcement des systèmes de santé (RSS) concernent désormais des programmes consacrés aux zones à faible couverture vaccinale, aux populations mal desservies et marginalisées et aux poches à forte concentration d’enfants non vaccinés.

Découvrez comment Gavi a favorisé un accès équitable à la vaccination et amélioré la couverture vaccinale en lisant notre Rapport Annuel 2019 

Download the Gavi progress report 2019

 

Abonnez-vous à notre infolettre