H.E. Issoufou Mahamadou, President of Niger  

 

S.E.M. Issoufou Mahamadou

Président du Niger

 

 

La pandémie COVID-19 qui frappe l’humanité entière depuis décembre 2019 a surpris toutes les nations du monde dans son impact considérable sur la santé humaine et l’activité économique. Ce fléau ne peut être contenu ou éradiqué que grâce à la vaccination.

Les mesures barrières et le confinement ont atteint leurs limites. Il nous faut absolument trouver un vaccin accessible à tous.

Il se trouve, malheureusement, que nous n’avons pas encore de vaccins disponibles contre cette pandémie. On estime à au moins 36 millions le nombre de personnes affectées, dont plus d’un million de décès. La quasi-totalité des économies mondiales sont en récession, et le PIB mondial pourrait connaître une contraction de 4 à 5 pourcent. 

En vue de la résurgence de la maladie dans certains pays, force est de constater que les mesures barrières et le confinement ont atteint leurs limites. Il nous faut absolument trouver un vaccin accessible à tous. 

A ce titre, je voudrais en ma qualité de champion de la vaccination saluer l’engagement de l’Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation – Gavi – dans l’initiative COVAX dont l’objectif est d’assurer un accès universel et équitable aux vaccins contre la COVID-19. Je suis heureux que le Niger soit éligible à cette initiative.

Tout comme il faut un vaccin pour la COVID-19, il faut aussi des vaccins pour bien d’autres maladies comme le paludisme, y compris les vaccins thérapeutiques. Je suis très heureux de constater que, pour la période 2021-2025, Gavi a élaboré des programmes ambitieux dans ce sens tout en poursuivant la vaccination de routine pour les épidémies et maladies dont les vaccins sont disponibles. C’est pour cela que la reconstitution des fonds Gavi pour le programme 2021-2025 nous a paru essentielle, et c’est pour cela que nous y avions apporté tout notre soutien.

Grâce à Gavi, l’Alliance du Vaccin, ce sont des centaines de millions d’enfants qui ont été vaccinés et plus de 10 millions de vies sauvées à travers le monde depuis les années 2000. 

C’est grâce à Gavi que le poliovirus sauvage est quasiment éradiqué dans les pays africains, dont le Niger, où il était endémique. Le Niger est l’un des bénéficiaires des financements de Gavi grâce auxquels il met en œuvre l’un des programmes de vaccination les plus performants. La vaccination de routine est passé de 7 maladies en 2010 à 14 aujourd’hui. Au Niger, la vaccination a permis de réduire les cas de rougeole de 60,000 cas par an en 2004 a un niveau quasi nul aujourd’hui. 

Gavi est le meilleur bailleur de la vaccination et l’un des bailleurs les plus importants de la santé au Niger. Je renouvelle mon soutien à Gavi et je salue l’initiative COVAX en vue d’assurer un accès universel et équitable aux vaccins contre la COVID-19.

TOPICS: COVID-19COVAXArticles régionaux

Abonnez-vous à notre infolettre