Genève, le 21 mars 2020Alors que la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) touche déjà 47 pays soutenus par Gavi, l'Alliance du Vaccin a déjà pris de nouvelles mesures pour aider à renforcer la préparation des systèmes de santé dans les pays à faible revenu, avec le soutien total de son conseil d'administration.

Gavi va également travailler en étroite collaboration avec l'OMS, la Coalition pour l’innovation en matière de préparation aux épidémies (Coalition for Epidemic Preparedness Inovations ou CEPI), la Banque mondiale, l'UNICEF et d'autres partenaires encore, pour créer les conditions permettant d’accélérer le développement de vaccins candidats prioritaires, en s’attachant plus particulièrement au problème d'accessibilité, ce qui implique d’obtenir une production suffisante et une distribution adéquate pour que le vaccin parvienne effectivement partout où l’on en a besoin pour enrayer la pandémie.

« Nous avons déjà vu l'impact de la pandémie de COVID-19 sur les systèmes de santé des pays riches ; dans les pays dont les systèmes de santé sont déjà fragiles, cela pourrait être catastrophique », a déclaré la Dre Ngozi Okonjo-Iweala, présidente du conseil d'administration de Gavi, lors de la réunion qui s’est tenue jeudi dernier. « Il faut nous rendre à l’évidence qui s’est imposée brutalement ces derniers mois : cette maladie ne respectant pas les frontières, nous ne pourrons la vaincre qu’en ripostant à l’échelle mondiale. Gavi s’organise pour mettre immédiatement des fonds à la disposition des pays à faible revenu pour leur permettre de faire face à la crise. La vaccination systématique contre les autres maladies mortelles comme la rougeole, la polio, la fièvre jaune et la diphtérie doit également se poursuivre - nous ne pouvons pas nous payer le luxe d’avoir à affronter deux épidémies mondiales à la fois. »

Selon ces nouvelles dispositions, les pays qui remplissent les conditions requises pour bénéficier du soutien de Gavi pourront réaffecter rapidement jusqu'à 10 % des subventions qui leur ont été accordées dans le cadre du programme de renforcement des systèmes de santé et de vaccination de Gavi pour faire face à la pandémie de COVID-19. Cela devrait leur permettre de pallier des carences dans des domaines critiques tels que la formation des agents de santé à l'hygiène et à la lutte contre les infections, la disponibilité des équipements nécessaires, de tests de surveillance et d’analyse en laboratoire, en attendant l’arrivée des fonds spéciaux alloués par la communauté mondiale pour la riposte à la COVID-19. Gavi réfléchit à la façon de faciliter la réaffectation des fonds.

À ce jour, 21 pays ont exprimé leur intérêt pour la réaffectation des ressources dans le cadre de cette initiative. En priorité, Gavi travaillera avec les pays pour essayer d'atténuer la menace que représente la COVID-19 pour les programmes de vaccination systématique qu'elle soutient. En permettant de réaffecter des financements pour faire face à la COVID-19, Gavi aide les pays à réduire la pression globale de la pandémie sur leurs systèmes de santé. L'objectif est de réduire le risque d’interruption des vaccinations de routine, ce qui entraînerait des pertes de vies humaines supplémentaires et encore davantage de tensions sur les systèmes de santé.

Outre le renforcement des systèmes de santé, le conseil d'administration de Gavi a souligné que l'organisation collabore avec les membres de l'Alliance pour créer les conditions optimales pour l'identification des vaccins candidats prioritaires en mettant l'accent sur leur accessibilité. Les membres du Conseil ont également exprimé leur soutien à l'utilisation des mécanismes de financement innovants de Gavi, tels que la Facilité internationale de financement pour la vaccination (IFFIm) et la garantie de marché, pour accélérer le développement des vaccins et leur accessibilité selon les besoins. Ces mécanismes sont opérationnels et prêts à fonctionner ; ils ont déjà fait leurs preuves en fournissant des milliards de dollars de financement pour étendre la distribution de vaccins à 60 % des enfants à travers le monde.

Outre la collaboration avec les acteurs internationaux et les partenaires de l'Alliance pour accélérer et intensifier le développement et la distribution de vaccins, les membres du conseil d'administration ont proposé d'adopter une approche pilotée par les pays pour commencer dès maintenant à préparer le déploiement d'un vaccin dès qu'il sera disponible. Il s'agit notamment de travailler avec les partenaires de l'Alliance pour garantir la disponibilité et par la suite l'approvisionnement adéquat en vaccins pour les pays les plus pauvres du monde, grâce à l'expérience de Gavi en matière de structuration du marché.

En réitérant leur soutien à la troisième conférence des donateurs de Gavi qui sera organisée par le gouvernement britannique les 3 et 4 juin 2020, avec l’objectif de mobiliser au moins 7,4 milliards de dollars de ressources supplémentaires pour offrir une protection vaccinale à la nouvelle génération, les membres du conseil d'administration ont également demandé à Gavi de trouver de nouvelles façons d'utiliser sa plateforme pour trouver une solution à la plus grave des crises de santé publique de notre époque.

« Il faudra attendre au moins 18 mois pour avoir un vaccin contre la COVID-19. Mais cela ne doit pas nous empêcher de réfléchir dès maintenant à la manière dont il sera produit et déployé à grande échelle, » a déclaré le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi. « La demande de vaccin sera alors tellement importante qu'à moins de l’avoir planifiée à l'avance, il existe un risque réel que seuls quelques pays puissent en disposer. Si cela se produit, ce sera un désastre ; la maladie continuera à circuler à travers le monde longtemps après la mise au point des moyens de la juguler. C'est pourquoi nous allons chercher de toute urgence les moyens et les mesures d'incitation permettant de garantir l’accessibilité des vaccins pour les plus vulnérables, où qu'ils vivent ».

L'engagement de Gavi dans la riposte mondiale à la pandémie de COVID-19 rejoint celui qui a été pris par le groupe des nations du G7 le 16 mars dernier, de « soutenir le lancement de projets de recherche conjoints financés par des ressources publiques et privées, ainsi que par un partage des infrastructures de recherche, en vue du développement, de la production et de la distribution rapides de traitements et d'un vaccin, dans le respect des principes d'efficacité, de sécurité et d'accessibilité ». Dans leur déclaration, les dirigeants du G7, apportent leur « soutien total à l’OMS qui dispose d’un mandat international pour conduire la lutte contre les épidémies et les urgences ayant des conséquences sanitaires, quelle que soit la zone géographique affectée », en appelant à ne tolérer aucun « vide géographique » dans l'effort mondial de préparation et de riposte.

Contacts presse

James Fulker, Media Manager
Mob: +41 79 429 55 05
Email: jfulker@gavi.org

Fred Tissandier, Head, Global & Country Media Engagement
Mob: +41 79 300 82 53
Email: ftissandier@gavi.org

COVID-19 related

4 June 2021

Les leaders mondiaux se mobilisent pour un accès universel et équitable aux vaccins contre la COVID-19

Le Sommet virtuel de l’AMC COVAX de Gavi intitulé "Un monde protégé", organisé aujourd'hui par le gouvernement japonais et Gavi, l'Alliance du Vaccin, a permis de récolter 2,4 milliards de dollars US auprès d’une quarantaine de gouvernements…

3 May 2021

Gavi signe un accord avec Moderna au nom de la Facilité COVAX

L'accord d'achat anticipé qui a été signé porte sur 500 millions de doses du vaccin contre la COVID-19 fabriqué par Moderna. Selon cet accord, l'approvisionnement aura lieu à partir de la seconde moitié de 2021 et se poursuivra en 2022, avec des…

26 April 2021

Les services de vaccination se remettent lentement des perturbations causées par la COVID-19, mais des millions d'enfants restent exposés à des maladies mortelles

Genève/New York, le 26 avril 2021 – Alors que les services de vaccination se remettent peu à peu des perturbations causées par la COVID-19, des millions d'enfants restent exposés à des maladies mortelles, ont averti aujourd’hui l'Organisation…

23 April 2021

La France annonce un don important de doses à COVAX

En ce jour marquant la première année après la création de l'Accélérateur d'accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (en anglais Access to COVID-19 Tools (ACT) Accelerator), le Président Emmanuel Macron a annoncé que la France avait commencé…

16 April 2021

Les dirigeants mondiaux se mobilisent pour accélérer l’accès des pays à faible revenu aux vaccins contre la COVID-19

L'événement "Un monde protégé", organisé par les États-Unis et Gavi, l'Alliance du Vaccin, a inauguré le lancement de la campagne qui vise à collecter 2 milliards de dollars US pour la lutte mondiale contre la COVID-19.

Abonnez-vous à notre infolettre