En 2019, le score GEV (gestion efficace des vaccins) – utilisé pour évaluer la qualité de la gestion des chaînes d’approvisionnement par rapport à une norme standard établie par l’OMS – a atteint pour la deuxième année consécutive une moyenne de 70 % pour l’ensemble des pays soutenus par Gavi. Tous les pays qui ont procédé à l’évaluation en 2019 ont obtenu un score plus élevé, soit une augmentation moyenne de près de sept points de pourcentage par rapport à leur précédente évaluation. Le renforcement des chaînes d’approvisionnement continue donc bien à progresser – même si l’indicateur global pour l’ensemble des pays soutenus par Gavi reste inchangé en raison du nombre limité de nouvelles évaluations effectuées en 2019. Avec l’arrivée imminente d’un nouvel outil d’évaluation amélioré, les pays pourront procéder plus régulièrement à des auto-évaluations qui permettront de mieux mesurer leurs progrès ; cet outil est aussi destiné à obtenir davantage d’informations et de précisions sur les domaines à améliorer.a

39 552
éléments permettant d’améliorer la chaîne du froid ont été fournis à ce jour

Parmi les pays qui se sont largement investis dans l’amélioration de leur chaîne d’approvisionnement et de distribution de vaccins figure la République démocratique du Congo, qui a fait de l’amélioration de la couverture vaccinale une des priorités du plan Mashako. Le pays a consacré 43 % du soutien au renforcement du système de santé aux domaines clé suivants : développement des infrastructures, achat, mise en service et entretien des équipements, des installations et des véhicules de la chaîne du froid, et amélioration des données utiles pour une bonne gestion. Ces efforts, conjugués à l’assistance technique des partenaires de l’Alliance adhérant au cadre d’engagement des partenaires ont permis de renforcer la chaîne d’approvisionnement et de faire passer le score composite GEV du pays à 70 % en 2019, contre 60 % en 2014. Le Cameroun a également fait des progrès significatifs dans ce domaine, atteignant un score GEV composite de 80,6 % (contre 62 % en 2013).

49 pays sur 57
ont demandé le soutien de la plateforme d’optimisation des équipements de la chaîne du froid de Gavi

Au total, 49 des 57 pays éligibles ont demandé une aide de la plateforme d’optimisation des équipements de la chaîne du froid (CCEOP en anglais) de Gavi. Fin 2019, l’Alliance avait acheté par l’intermédiaire de la CCEOP près de 40 000 éléments d’équipement pour la chaîne du froid et semble en bonne voie pour atteindre l’objectif d’achat de 65 000 unités avant fin 2020.b


TOPICS: Rapport Annuel

Abonnez-vous à notre infolettre