• Dans le cadre sa mission d’aider les pays à faible revenu à affronter la COVID-19, Gavi, l'Alliance du Vaccin verse 40 millions de dollars US à l'UNICEF pour assurer l’approvisionnement de 58 pays en équipements de protection individuelle et en diagnostics
  • En cette période de pénurie mondiale, ce nouvel accord vise à offrir aux pays à revenu faible et intermédiaire de la tranche inférieure, un accès équitable aux équipements nécessaires pour faire face à la COVID-19 et maintenir leurs programmes de vaccination
  • Avec un seul médecin pour 40 000 habitants, certains pays ont un besoin urgent d’équipements de protection personnelle pour leurs agents de santé

Genève, le 28 avril 2020 – Gavi, l'Alliance du Vaccin met immédiatement 40 millions de dollars à la disposition de l'UNICEF pour sécuriser l’achat d’équipements de protection individuelle, de tests de diagnostic et autres produits vitaux pour 58 pays à revenu faible et intermédiaire de la tranche inférieure qui vont devoir affronter la pandémie de COVID-19.

À ce jour, Gavi a débloqué près de 200 millions de dollars US pour aider les pays à faire face à la pandémie, la majorité des demandes reçues jusqu'ici concernant les équipements de protection individuelle. Mais comme la demande mondiale dépasse largement l'offre disponible, les pays pourraient ne pas avoir accès facilement aux équipements vitaux quand ils auront finalisé leurs plans de riposte et obtenu leur financement. Ces 40 millions de dollars vont permettre de consolider et de coordonner les achats et de sécuriser une chaîne d’approvisionnement au nom de ces pays, le temps qu’ils finalisent leurs plans nationaux.

L'UNICEF, une des plus grandes agences d’approvisionnement de l’Organisation des Nations Unies (ONU), procède chaque année à l’achat de plus de 3,7 milliards de dollars de biens et de services, notamment au nom des pays et des partenaires du développement. Depuis le début de l'épidémie, l'UNICEF a assuré, au niveau mondial, l’achat de plus de 152 millions de dollars US de fournitures pour faire face à la maladie COVID-19.

« Les pays les plus pauvres de la planète font actuellement les frais de la pénurie mondiale d’équipements de protection et de diagnostics. Les agents de santé risquent leur vie en l’absence de protection et comme peu de tests COVID-19 sont effectués, nous ignorons la véritable ampleur de la maladie », a déclaré le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l'Alliance du Vaccin. « Les pays en développement manquent cruellement de personnel de santé qualifié. Lorsqu’un médecin décède, des dizaines de milliers de personnes perdent d’un coup l'accès aux soins de santé, à un moment où ils en ont besoin plus que jamais. Il faut protéger les agents de santé, ils le méritent. C'est pourquoi nous devons devancer la demande et utiliser nos relations avec le secteur privé pour assurer leur approvisionnement selon leurs besoins. »  

Suite à cet accord, l'UNICEF achètera des équipements de protection individuelle, des tests de diagnostic et autres fournitures pour pouvoir répondre à la demande des pays en termes de quantités et de disponibilité. Huit pays ont déjà été désignés pour bénéficier de ce mécanisme, et 13 millions de dollars leur ont déjà été affectés. Gavi est prêt à ajouter un complément aux 40 millions de dollars US initialement fournis à l'UNICEF si la demande dépasse ce montant.

« Cette pandémie a créé des situations inédites sur le marché, notamment des pénuries d'approvisionnement extrêmes, de fortes hausses des prix et une restriction généralisée des exportations », a reconnu Henrietta Fore, Directrice exécutive de l’UNICEF. « Cette collaboration importante nous aidera à garantir un approvisionnement de qualité, à des prix raisonnables, pour le personnel de santé. C'est essentiel, car en assurant la sécurité et la santé des agents de santé, nous protégeons également les enfants, les familles et les communautés tout entières. »

Parmi les pays à qui Gavi a déjà accordé une aide financière pour affronter la maladie COVID-19 figurent le Burundi, la République démocratique du Congo, l'Éthiopie, le Malawi, le Myanmar, le Soudan et le Togo. Les équipements de protection individuelle fournis aideront ces pays à lutter contre l'épidémie de COVID-19 et à protéger les agents de santé qui se battent en première ligne contre la pandémie et continuent à dispenser les vaccins pour prévenir la résurgence d'autres maladies meurtrières.

Dans les 36 pays de l'OCDE à revenu élevé et intermédiaire, on recense en moyenne un médecin pour 285 habitants. En comparaison, l'OMS estime que, dans de nombreux pays à faible revenu, leur nombre est considérablement plus faible, la Sierra Leone, la Somalie et la Tanzanie déclarant chacune moins d'un médecin pour 40 000 habitants.


Contacts presse

COVID-19 related

L'accord d'achat anticipé qui a été signé porte sur un engagement d'achat de 350 millions de doses du candidat vaccin de Novavax. Les livraisons débuteront au troisième trimestre 2021, après approbation des autorités réglementaires.

L'accord d'achat anticipé qui a été signé porte sur 500 millions de doses du vaccin contre la COVID-19 fabriqué par Moderna. Selon cet accord, l'approvisionnement aura lieu à partir de la seconde moitié de 2021 et se poursuivra en 2022, avec des…

Genève/New York, le 26 avril 2021 – Alors que les services de vaccination se remettent peu à peu des perturbations causées par la COVID-19, des millions d'enfants restent exposés à des maladies mortelles, ont averti aujourd’hui l'Organisation…

En ce jour marquant la première année après la création de l'Accélérateur d'accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (en anglais Access to COVID-19 Tools (ACT) Accelerator), le Président Emmanuel Macron a annoncé que la France avait commencé…

L'événement "Un monde protégé", organisé par les États-Unis et Gavi, l'Alliance du Vaccin, a inauguré le lancement de la campagne qui vise à collecter 2 milliards de dollars US pour la lutte mondiale contre la COVID-19.

Depuis sa première livraison internationale au Ghana le 24 février, la Facilité COVAX a livré des vaccins vitaux à plus d’une centaine d’économies.

Le partenariat s'efforcera d'atteindre les enfants qui ne bénéficient actuellement d’aucune vaccination de routine ainsi que les communautés marginalisées, dans la droite ligne de la vision de Gavi qui consiste à « ne laisser personne de côté en…

Abonnez-vous à notre infolettre