En septembre 2015, les pays ont adopté une série d'objectifs de développement durable (ODD) pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et assurer la prospérité pour tous.

La vaccination représente l’un des meilleurs investissements en matière de santé mondiale et joue un rôle crucial dans la réalisation de 14 des 17 ODD. Étant l'une des interventions sanitaires dont la portée est la plus large, elle s’inscrit totalement dans la philosophie des ODD de « ne laisser personne de côté ».

ENFANTS ET FAMILLES EN BONNE SANTÉ = PROSPÉRITÉ

La vaccination permet d’éviter la paupérisation suite à des dépenses de santé trop élevées. Chaque année, le coût des soins de santé fait plonger près de 100 millions de personnes dans la pauvreté. Axée la prévention qui permet d’éviter des traitements coûteux, la vaccination aura permis à 24 millions de ménages vivant dans 41 pays à revenu faible ou intermédiaire, d’échapper à la pauvreté d'ici 2030.

VACCINATION + NUTRITION = FAMILLES EN BONNE SANTE

La vaccination constitue une structure d’appui pour les interventions nutritionnelles et contribue, de pair avec une bonne nutrition, à réduire la mortalité infantile. Les maladies évitables par la vaccination peuvent entraîner une malnutri- tion en entravant l'absorption des nutriments essentiels. Les enfants mal nourris sont plus vul- nérables aux maladies infectieuses comme la diarrhée, la rougeole et la pneumonie, dont la plupart peuvent être prévenues par des vaccins.

VACCINATION = BONNE SANTÉ ET BIEN-ÊTRE

La vaccination est l'un des moyens les plus efficaces et économiques de sauver des vies et de promouvoir la santé et le bien-être. Chaque an- née, les vaccins permettent de sauver 2 à 3 millions de vies et de prévenir des millions de cas de maladie et d’invalidité. La vaccination touche régulièrement plus de ménages que tout autre service de santé et met périodiquement les communautés en contact avec leur système de santé. La vaccination constitue une plateforme à partir de laquelle il est possible d’offrir d’autres services de soins de santé primaires et de mettre en place la couverture sanitaire universelle.

VACCINATION = MEILLEURS RÉSULTATS SCOLAIRES

La vaccination permet d’élever le niveau d'instruction, car les enfants vaccinés peuvent apprendre davantage en suivant l’école de façon plus régulière et avoir de meilleurs résultats, ce qui a un effet positif sur leur développement cognitif et leur productivité à long terme. En outre, les écoles constituent une plateforme pour la promotion de la santé, l’administration des vaccins et la prestation d'autres services de santé. Ces bénéfices ne sont pas à sens unique : lorsque leurs parents sont instruits, les enfants ont plus de chances d'être vaccinés et bien nourris et de jouir, de ce fait, d'une meilleure santé.

VACCINATION = ÉMANCIPATION DES FEMMES ET DES FILLES

La vaccination est une intervention qui ne fait aucune discrimination de genre. Globalement, les taux de vaccination sont pratiquement les mêmes chez les filles et chez les garçons. Mais il existe toutefois des variations aux niveaux infra- national et national, différents obstacles pouvant, dans certains pays, empêcher les femmes d’avoir accès aux soins pour leurs enfants. Gavi aide les pays à cibler leurs efforts sur l’identification et l’élimination des obstacles à l’accès aux services de vaccination qui pourraient être liés au genre, par exemple en formant des femmes aux métier de santé, sachant que l’amélioration de la couverture vaccinale des enfants passe par l’émancipation des femmes.

WASH + VACCINS = MOINS DE MALADIES

Associée aux programmes combinant l’accès à l'eau potable, l'assainissement et l'hygiène (WASH, pour Water, sanitation and hygiène), la vaccination fait partie des interventions qui ont fait leurs preuves dans la prévention des maladies diarrhéiques, une des principales causes de mortalité infantile dans les pays en développement. Pour aider à éliminer les maladies diarrhéiques, il convient de faire appel à une stratégie intégrant ces différentes approches et à investir à la fois dans les vaccins oraux contre le choléra et le rotavirus, le programme WASH et les systèmes de santé.

ÉQUIPEMENT PERFORMANT = ENVIRONNEMENT PLUS PROPRE

La vaccination fait appel à des technologies nouvelles, plus propres et plus durables et en fait bénéficier les systèmes de santé des pays en développement. Par exemple, la plateforme d'optimisation des équipements de la chaîne du froid de Gavi permet aux pays de disposer de réfrigérateurs solaires économes en énergie, qui sont non seulement plus fiables et plus économiques, mais aussi plus respectueux de l’environnement. Nous soutenons aussi l’introduction de dispositifs de contrôle des vaccins qui permettent d’utiliser l'énergie de façon optimale et de réduire les gaspillages.

POPULATION EN BONNE SANTÉ = POPULATION PLUS PRODUCTIVE

Les investissements dans le capital humain peuvent renforcer considérablement la compétitivité d'un pays. Les enfants vaccinés peuvent grandir en bonne santé, constituer par la suite une main-d'œuvre productive et contribuer fortement à la croissance économique. Par ailleurs, avec des enfants en bonne santé, les parents peuvent consacrer plus de temps à leur travail. Dans les pays soutenus par Gavi, chaque dollar dépensé pour la vaccination génère 54 dollars si l’on tient compte du bénéfice que constitue le fait de vivre plus longtemps et en meilleure santé.

SAINE DYNAMIQUE DE MARCHÉ POUR LES VACCINS = INNOVATIONS

Gavi s’attache à améliorer la dynamique du marché des vaccins en attirant de nouveaux producteurs, en faisant baisser considérablement le prix des vaccins et en permettant un accès plus équitable et plus durable aux vaccins et autres produits innovants dont ont besoin les pays en développement. Depuis notre création en 2000, nous avons contribué à augmenter significativement le nombre de nouveaux producteurs chez qui nous pouvons nous approvisionner ; la majorité des doses de vaccin que nous achetons sont produites dans des pays en développement.

MEILLEURE SANTÉ = PLUS D’ÉGALITÉ

La vaccination protège la santé des communautés, réduit le nombre de personnes acculées à la pauvreté et offre à tous les enfants les mêmes chances d’un avenir en bonne santé et productif. Gavi offre des services de vaccination et de soins de santé primaires à ceux qui ont été jusqu’ici les plus négligés, en concentrant ses efforts sur les communautés défavorisées et les enfants non vaccinés (enfants "zéro dose"), les populations les plus pauvres et les plus marginalisées, en particulier les populations pauvres des zones urbaines, celles qui vivent dans les zones rurales isolées et les zones de conflit.

VACCINATION = DES VILLES PLUS SAINES

D'ici 2050, près de 70 % de la population mondiale vivra en milieu urbain. Le nombre de personnes vivant dans des bidonvilles ou des campements aura également augmenté pour atteindre plus d'un milliard. La plupart d’entre elles n'ont pas accès aux services de santé de base. En renforçant les programmes de vaccination dans les zones urbaines, il est possible de les protéger contre le risque accru d'épidémies et de profiter de cette occasion pour offrir des services de prévention intégrés aux communautés urbaines marginalisées.

VACCINATION = PROTECTION CONTRE LES EFFETS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Le changement climatique a des répercussions sur la santé et le bien-être, sur les moyens de subsistance et la sécurité des populations, et plus particulièrement sur les communautés les plus pauvres et les plus vulnérables, notamment les personnes déplacées. La vaccination est essentielle pour renforcer la résilience des populations et des systèmes et réduire les risques d'épidémies dues à des maladies liées au climat comme la fièvre jaune, le choléra et la maladie à virus Ebola, qui affectent plus particulièrement les milieux urbains, fragiles ou déjà frappés par des catastrophes naturelles.

sdg 16

DES SYSTÈMES DE SANTÉ FORTS = STABILITÉ À LONG TERME

Dans tous les pays, les institutions sociales s’organisent autour des systèmes de santé qui se doivent d’être efficaces, sûrs et axés sur la population, et la vaccination est souvent le premier point de contact entre ces systèmes et la population. Les efforts déployés par les pays pour offrir, avec l’aide de Gavi, un accès équitable à la vaccination, contribuent à renforcer la confiance du public et la cohésion sociale, et à bâtir des sociétés pacifiques, ouvertes et inclusives.

PARTENARIAT NOVATEUR = PROGRÈS SANS PRÉCÉDENT

S’appuyant sur les atouts de chacun de ses membres, le partenariat public-privé tout à fait novateur de l’Alliance du Vaccin a radicalement modifié le rythme et l'échelle du développement mondial en facilitant équitablement et durablement l’accès à la vaccination. Depuis 2000, les pays ont pu vacciner plus de 760 millions d'enfants grâce au soutien de Gavi. Cela a permis de réduire de plus de 60 % le nombre de décès dus à des maladies évitables par la vaccination et de réduire de moitié le taux de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans vivant dans ces pays.

PUBLICATIONS COMPLÉMENTAIRES

Abonnez-vous à notre infolettre