DANS LE CADRE DE SA MISSION VISANT À SAUVER DES VIES, À RÉDUIRE LA PAUVRETÉ ET À PROTÉGER LE MONDE CONTRE LA MENACE D'ÉPIDÉMIES, GAVI A CONTRIBUÉ À VACCINER PLUS DE 822 MILLIONS D'ENFANTS DANS LES PAYS LES PLUS PAUVRES DU MONDE, ÉVITANT AINSI PLUS DE 14 MILLIONS DE DÉCÈS

Gavi a déjà protégé une génération entière d'enfants et s'emploie désormais à protéger la prochaine génération.

En améliorant l'accès aux nouveaux vaccins et aux vaccins sous-utilisés pour des millions d'enfants parmi les plus vulnérables, l'Alliance du vaccin transforme la vie des individus, contribue à stimuler les économies des pays à faible revenu et rend le monde plus sûr pour tous.

Gavi a déjà protégé une génération entière d'enfants et s'emploie désormais à protéger la prochaine génération.

En améliorant l'accès aux nouveaux vaccins et aux vaccins sous-utilisés pour des millions d'enfants parmi les plus vulnérables, l'Alliance du vaccin transforme la vie des individus, contribue à stimuler les économies des pays à faible revenu et rend le monde plus sûr pour tous.

Le Pouvoir du Partenariat

L'impact de Gavi s'appuie sur les atouts de ses principaux partenaires, l'Organisation mondiale de la santé, l'UNICEF, la Banque mondiale et la Fondation Bill & Melinda Gates, et joue un rôle essentiel dans le renforcement des soins de santé primaires (SSP), nous rapprochant ainsi des objectifs de développement durable (ODD) de la couverture maladie universelle (CSU), garantissant que personne n'est laissé pour compte.

Gavi travaille également avec des donateurs, notamment des gouvernements souverains, des fondations du secteur privé et des entreprises partenaires, des ONG, des groupes de défense, des associations professionnelles et communautaires, des organisations confessionnelles et le milieu académique, des fabricants de vaccins, y compris ceux des marchés émergents, des instituts de recherche et des instituts techniques de santé, ainsi que des gouvernements de pays en développement.

 

Modèle de partenariat de Gavi

L'impact de Gavi s'appuie sur les atouts de ses principaux partenaires, l'Organisation mondiale de la santé, l'UNICEF, la Banque mondiale et la Fondation Bill & Melinda Gates, et joue un rôle essentiel dans le renforcement des soins de santé primaires (SSP), nous rapprochant ainsi des objectifs de développement durable (ODD) de la couverture maladie universelle (CSU), garantissant que personne n'est laissé pour compte.

Gavi travaille également avec des donateurs, notamment des gouvernements souverains, des fondations du secteur privé et des entreprises partenaires, des ONG, des groupes de défense, des associations professionnelles et communautaires, des organisations confessionnelles et le milieu académique, des fabricants de vaccins, y compris ceux des marchés émergents, des instituts de recherche et des instituts techniques de santé, ainsi que des gouvernements de pays en développement.

 

Modèle de partenariat de Gavi
Bill Gates

Lorsque Melinda et moi avons commencé ce travail il y a plus de dix ans, nous étions inspirés par la conviction que « toutes les vies ont la même valeur ». L'une des premières choses dans lesquelles nous avons investi a donc été les vaccins, qui protègent tous les enfants qui les reçoivent, qu'ils soient riches ou pauvres. En bref, les vaccins fonctionnent.

Bill Gates

Coprésident, Fondation Bill & Melinda Gates

L'impact de Gavi

  • Davantage d'enfants qui survivent. La croissance des taux d'immunisation a contribué à réduire de moitié la mortalité infantile en évitant environ 14 millions de décès, et a fait chuter de façon spectaculaire l'incidence des maladies infectieuses mortelles et débilitantes.
  • Bâtir des sociétés prospères et saines. Des enfants en meilleure santé seront davantage en mesure d'être économiquement prospères et socialement stables, et il en va de même pour leurs familles, leurs communautés et leurs pays. Pour chaque dollar investi dans les vaccins dans les pays bénéficiant du soutien de Gavi, 54 dollars d’économies sont réalisées grâce au double impact de la prévention des maladies et, par conséquent, des avantages sociétaux découlant d'une vie plus longue et plus saine. À ce jour, les vaccins soutenus par Gavi ont contribué à générer plus de 150 milliards de dollars de bénéfices économiques depuis 2000.
  • La sécurité sanitaire mondiale s'améliore. Face aux défis mondiaux tels que le changement climatique, l'urbanisation, la migration, la fragilité et les conflits, Gavi a aidé les pays à accroître leur couverture vaccinale et à améliorer leurs systèmes de santé. Ils sont ainsi moins vulnérables et plus capables de prévenir les épidémies qui les menacent, protégeant par conséquent des millions personnes supplémentaires dans le monde.

Histoire

Fin des années 1990, les progrès accomplis par les programmes internationaux d'immunisation stagnaient. Plus de 30 millions d'enfants dans les pays en développement n'étaient pas totalement immunisés contre les maladies mortelles, et beaucoup d'autres n’avaient pas encore reçu un seul vaccin.

Au cœur du défi se trouvait une grave défaillance du marché – tandis que de nouveaux vaccins performants devenaient disponibles, les pays en développement n’avaient tout simplement pas les moyens de les financer.  

Pour y répondre, la Fondation Bill et Melinda Gates et un groupe de partenaires fondateurs ont mis au point une solution pour encourager les fabricants à baisser le prix des vaccins pour les pays les plus pauvres. En échange, ils pourraient s’attendre à une demande important et prévisible sur le long terme de la part de ces pays.

En 2000, cette idée révolutionnaire est devenue l'Alliance mondiale pour les vaccins et l'immunisation – aujourd'hui Gavi, l'Alliance du vaccin.

Fin des années 1990, les progrès accomplis par les programmes internationaux d'immunisation stagnaient. Plus de 30 millions d'enfants dans les pays en développement n'étaient pas totalement immunisés contre les maladies mortelles, et beaucoup d'autres n’avaient pas encore reçu un seul vaccin.

Au cœur du défi se trouvait une grave défaillance du marché – tandis que de nouveaux vaccins performants devenaient disponibles, les pays en développement n’avaient tout simplement pas les moyens de les financer.  

Pour y répondre, la Fondation Bill et Melinda Gates et un groupe de partenaires fondateurs ont mis au point une solution pour encourager les fabricants à baisser le prix des vaccins pour les pays les plus pauvres. En échange, ils pourraient s’attendre à une demande important et prévisible sur le long terme de la part de ces pays.

En 2000, cette idée révolutionnaire est devenue l'Alliance mondiale pour les vaccins et l'immunisation – aujourd'hui Gavi, l'Alliance du vaccin.

UN MODÈLE QUI A FAIT SES PREUVES

Gavi vaccine aujourd'hui près de la moitié des enfants du monde, ce qui dote l’Alliance du Vaccin d’un pouvoir de négociation hors pair pour obtenir des vaccins à des prix abordables pour les pays les plus pauvres et pour éliminer les risques commerciaux qui empêchaient auparavant les fabricants de les servir.

Grâce à ces efforts de façonnage du marché, le coût de la vaccination complète pour un enfant – comprenant notamment les 11 vaccins recommandés par l'OMS – coûte aujourd'hui 28 dollars dans les pays soutenus par Gavi contre environ 1 100 dollars aux États-Unis. De plus, le nombre de fabricants produisant des vaccins préqualifiés soutenus par Gavi est passé de cinq en 2001 (dont un en Afrique) à 17 en 2017 (dont 11 en Afrique, en Asie et en Amérique latine).

Gavi partage le coût des vaccins avec les pays en développement, ce qui a pu donner lieu à plus de 460 campagnes de vaccination et a renforcé l'immunisation contre les maladies virulentes de manière considérable. Par exemple, en 2000, 3 % des pays à faible revenu ont administré le vaccin contre le virus « Haemophilus influenzae » de type b, qui sert à protéger contre des maladies comme la pneumonie et la méningite. Aujourd'hui, Gavi a permis à tous les pays à faible revenu d'introduire ce vaccin. Jusqu'à présent, 15 pays qui étaient auparavant soutenus par Gavi ont commencé à autofinancer entièrement leurs programmes nationaux de vaccination.

Last updated: 6 Nov 2020

Abonnez-vous à notre infolettre