L’Alliance du Vaccin lance une campagne de collecte de fonds de 7,4 milliards de dollars pour réaliser un investissement considéré comme le plus rentable à ce jour : fournir une large protection contre 18 maladies pendant la période 2021-2025, et sauver ainsi près de huit millions de vies.

Les pays en développement s'apprêtent à investir dans leurs propres programmes de vaccination des montants inégalés, plus du double du montant investi au cours de la période 2016-2020.

Il faut continuer à investir pour assurer la prospérité de la génération montante, prévenir la résurgence des maladies et fournir une protection contre les épidémies récurrentes aggravées par le changement climatique, l'urbanisation et les conflits.

Yokohama/Genève, le 30 août 2019 – Gavi, l'Alliance du Vaccin, lance une campagne de collecte de fonds dont l’objectif est de lever au moins 7,4 milliards de dollars (USD), et appelle les donateurs à financer son programme visant à vacciner 300 millions d'enfants supplémentaires dans les pays en développement entre 2021 et 2025, et à sauver ainsi près de huit millions de vies. Les gouvernements des pays en développement investiront, quant à eux, un montant total de 3,6 milliards de dollars dans leurs propres programmes de vaccination au cours de cette même période, contre 1,6 milliard de dollars sur la période 2016-2020.

« L'aide de Gavi a permis d’améliorer considérablement la santé des enfants ghanéens au cours des vingt dernières années : des maladies telles que la rougeole, la coqueluche et la rubéole ont pratiquement disparu et la mortalité infantile a diminué de moitié », a reconnu S.E.M. Nana Akufo-Addo, président de la République du Ghana. « Ces progrès sont dus en grande partie à la vaccination et au travail de l'Alliance qui nous a aidés à introduire les vaccins essentiels dans chaque recoin du pays. C’est le moment de nous mobiliser tous et d'aider l'Alliance du Vaccin à poursuivre sa mission, faire en sorte que chaque enfant ait accès à la vaccination et à la santé, fondement d’un avenir prospère. »

C’est le moment de nous mobiliser tous et d'aider l'Alliance du Vaccin à poursuivre sa mission, faire en sorte que chaque enfant ait accès à la vaccination et à la santé, fondement d’un avenir prospère. 

S.E.M. Nana Akufo-Addo, président de la République du Ghana

Le Plan d'investissement décrit comment Gavi fournira l’ensemble de services de prévention le plus complet, le plus efficace et le plus économique de toute l'histoire. Au cours de sa première phase qui a débuté en 2000, Gavi a soutenu six vaccins de base ; d’ici 2025, ce nombre devrait passer à 18, avec notamment de nouveaux soutiens pour le vaccin polio inactivé (VPI), pour le vaccin contre la rage et le vaccin multivalent contre le méningocoque, ainsi que le financement d’un stock de vaccin contre le virus Ebola, dès l’homologation du vaccin et sa présélection par l'OMS. Au cours de cette nouvelle phase, l’Alliance du Vaccin s’attachera à protéger les jeunes enfants contre les maladies infantiles, les adolescentes contre le cancer du col de l'utérus grâce à l’intensification de son soutien au vaccin contre le VPH, et enfin toute la planète contre les épidémies dévastatrices de maladie à virus Ebola, de choléra, de fièvre jaune et de méningite, grâce au financement de stocks d’urgence de vaccins.

Le Plan d'investissement 2021-2025 a été lancé lors d’une grande manifestation organisée lors de la septième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 7) qui s’est tenue à Yokohama. Cet événement était coorganisé avec le gouvernement japonais qui soutient Gavi depuis 2011 et lui a accordé un financement de 150 millions de dollars US. L'accès à la vaccination figure également dans la Déclaration d’Osaka des dirigeants du G20 de juin 2019. La TICAD 7 a réuni notamment les délégués des pays africains, les représentants des organisations internationales, des partenaires du développement, des entreprises du secteur privé et de la société civile autour du thème « Faire progresser le développement de l'Afrique à travers les ressources humaines, la technologie et l'innovation ».

« Nous sommes très fiers de participer aujourd'hui au lancement du processus de reconstitution des ressources de Gavi », a annoncé S.E.M. Masahiko Kiya, ambassadeur du ministère des Affaires étrangères du Japon à la TICAD. « Alors que débute ce processus, nous tenons à rappeler combien il est important de mobiliser les ressources nationales, de trouver de nouvelles sources de financement et de nouveaux donateurs. Le grand élan qui a été donné augure bien du succès de la conférence des donateurs qui se tiendra l'année prochaine au Royaume-Uni. »

Depuis sa création en 2000, Gavi, l'Alliance du Vaccin a permis de vacciner plus de 760 millions de personnes contre des maladies meurtrières, et de sauver ainsi plus de 13 millions de vies. L’objectif de l’Alliance pour la période 2021-2025 est d’atteindre 300 millions d'enfants supplémentaires, et de sauver ainsi 7 à 8 millions de vies supplémentaires. Cela portera à plus de 1,1 milliard le nombre total d'enfants vaccinés avec l’aide de Gavi, et à plus de 22 millions le nombre de vies sauvées.

Grâce en partie au succès des travaux de Gavi visant à assainir la dynamique du marché des vaccins et à donner aux pays les moyens d'assumer eux-mêmes une plus grande part du financement de leurs vaccins, l'Alliance sera en mesure d'atteindre ces objectifs ambitieux avec un financement inférieur à celui qui a été nécessaire pour la période 2016-2020, qui s’élevait à 7,5 milliards de dollars. Le façonnage du marché des vaccins effectué par l’Alliance a permis de réduire de moitié le coût total de la vaccination complète d'un enfant avec les vaccins pentavalent, antipneumococcique et antirotavirus par rapport à 2010. D'ici 2020, l'Alliance du Vaccin aura aidé 18 pays à se désengager avec succès de son soutien, et à financer eux-mêmes intégralement leurs propres programmes de vaccination.

Investir dans Gavi, c’est non seulement sauver des vies, mais aussi stimuler l'économie. 

Dre Ngozi Okonjo-Iweala, présidente du conseil d'administration de Gavi et ancienne ministre des Finances du Nigéria

« Au cours des vingt dernières années, l’Alliance du Vaccin a permis de protéger toute une génération contre certaines des maladies les plus meurtrières du monde », a rappelé le Dr Seth Berkley, directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du Vaccin. « Mais néanmoins 1,5 million de personnes meurent encore chaque année de maladies évitables par la vaccination, tandis que le changement climatique, les conflits et l'urbanisation se conjuguent pour faciliter la propagation des épidémies. Il faut donc réagir de toute urgence pour s'assurer que les populations continuent à être protégées contre les maladies, pour prévenir les épidémies mortelles et pour aider la nouvelle génération à avoir une vie prospère. »

« Investir dans Gavi, c’est non seulement sauver des vies, mais aussi stimuler l'économie », a déclaré Dre Ngozi Okonjo-Iweala, présidente du conseil d'administration de Gavi et ancienne ministre des Finances du Nigéria. « Chaque dollar investi dans la vaccination rapporte jusqu'à 54 dollars US si l’on tient compte de tous les bénéfices sociétaux qu’elle génère. Les enfants vaccinés ont plus de chances d’être scolarisés. Leurs proches ne sont pas obligés d'abandonner leur travail pour les soigner et ne sont pas acculés à la pauvreté à cause du coût souvent exorbitant des traitements. Les bénéfices économiques découlant de la reconstitution complète des ressources de Gavi devraient ainsi atteindre 100 milliards de dollars d'ici 2025, ce qui devrait permettre de bâtir un monde plus sain et plus prospère pour nous tous. »

Pour la période 2021-2025, Gavi prend les engagements suivants :

  • Vacciner 300 millions d'enfants supplémentaires, ce qui permettra d'éviter à terme entre 7 et 8 millions de décès et portera à plus d'un milliard le nombre total d'enfants vaccinés avec le soutien de Gavi depuis sa création en 2000.
  • Donner aux pays les moyens d'assumer eux-mêmes le financement des vaccins dont ils ont besoin et aider 10 nouveaux pays à réussir leur transition vers l’autofinancement, en plus des 18 pays dont la transition aura eu lieu entre 2016 et 2020. Les pays soutenus par Gavi sont prêts à investir 3,6 milliards de dollars dans leurs propres programmes de vaccination – soit 41% des dépenses totales du programme de vaccination - alors que Gavi est prêt à investir 5,3 milliards de dollars.
  • Fournir plus de 3,2 milliards de doses de vaccins essentiels aux 55 pays éligibles, offrant ainsi une vaccination complète pour une protection contre 18 maladies.
  • Répondre aux situations d'urgence en finançant des stocks de vaccins contre la méningite, la fièvre jaune et le choléra, et être prête à investir jusqu'à 150 millions de dollars dans un nouveau stock de vaccin contre le virus Ebola, une fois le vaccin préqualifié par l'OMS.
  • Investir 800 millions de dollars US pour accélérer encore le déploiement du vaccin polio inactivé (VPI) et assurer l'éradication de la poliomyélite au niveau planétaire en offrant une protection contre la réémergence de la maladie.
  • Renforcer l'autonomie des femmes et des filles grâce à des programmes de vaccination axés sur l’égalité entre les genres et accélérer le déploiement du vaccin contre le virus du papillome chez les filles, à mesure de la progression de l’offre.
  • Économiser, au cours de la période 2021-2025, 900 millions de dollars sur le prix des vaccins grâce à la réduction consentie pendant la période 2016-2020.

Le lancement du plan d'investissement fait suite à l'approbation par le Conseil d'administration de Gavi de juin dernier d'une nouvelle stratégie de haut niveau pour la période 2021-2025, en s’attachant à n’omettre personne de la vaccination. La stratégie donne la priorité aux communautés qui sont généralement oubliées, notamment celles qui vivent dans les bidonvilles urbains, les zones reculées et les zones de conflit.

Les dépenses totales prévues par Gavi pour la période 2021-25 devraient atteindre 9,4 milliards de dollars US, mais Gavi devrait déjà disposer de 2 milliards de dollars. Ces ressources sont principalement constituées du produit des contributions annoncées par les donateurs à la Facilité internationale de financement pour la vaccination (IFFIm), mécanisme de financement innovant qui utilise les promesses à long terme des gouvernements donateurs pour vendre des « obligations vaccins » sur les marchés des capitaux, ce qui permet de pouvoir disposer immédiatement de financements importants pour les programmes de Gavi. D'autres fonds sont disponibles grâce à la prolongation de certaines promesses de dons, aux revenus des placements et à un prélèvement sur la réserve de trésorerie et d'investissement de Gavi.

Le modèle unique de partenariat public-privé de Gavi repose sur le postulat selon lequel il est nécessaire de disposer d’un financement prévisible pour permettre aux producteurs et aux pays bénéficiaires de prévoir la demande sur une période de cinq ans. Cela permet d'optimiser les ressources et de maximiser l'impact de chaque dollar investi dans l'Alliance du Vaccin. Le processus de reconstitution des ressources culminera avec un grand événement organisé au cours de l’été 2020 par le gouvernement britannique, le plus gros donateur de Gavi pour la période 2016-2020.

 « Grâce au partenariat de tout premier plan entre le Royaume-Uni et Gavi, 760 millions d'enfants ont eu accès à des vaccinations vitales depuis 2000 » a reconnu M. Alok Sharma, Secrétaire d'État britannique au Développement international. « Mais certaines des personnes les plus vulnérables meurent encore de maladies évitables par la vaccination, c'est pourquoi nous nous engageons à aider Gavi à réaliser son nouvel objectif de vacciner 300 millions de personnes supplémentaires d'ici 2025. L'année prochaine, le Royaume-Uni accueillera la conférence de reconstitution des ressources de Gavi, ce sera une occasion importante pour les donateurs du monde entier de se réunir et de se mobiliser pour réaliser l’objectif de Gavi. »

Deux nouveaux investissements dans le programme INFUSE de Gavi ont été annoncés lors du lancement de la reconstitution des ressources à Yokohama. Ils visent à promouvoir des solutions innovantes qui peuvent aider à atteindre et vacciner chaque enfant :

  • Alwaleed Philanthropies a annoncé un financement supplémentaire de 5 millions de dollars US entre 2020 et 2024.
  • Le fonds japonais de croissance Asia Africa Investment and Consulting (AAIC) a accepté d'établir un cadre d'investissement pouvant atteindre 3 millions de dollars US au cours des deux prochaines années, avec la possibilité d’une extension d'un an.

Notes aux journalistes

Gavi est soutenue par les gouvernements [Australie, Brésil, Canada, Danemark, France, Allemagne, Islande, Inde, Irlande, Italie, Japon, Royaume d’Arabie Saoudite, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, République populaire de Chine, Principauté de Monaco, République de Corée, Russie, Afrique du Sud, Espagne, Qatar, Sultanat d’Oman, Suède, Suisse, Royaume-Uni et Etats-Unis d’Amérique], la Commission européenne, la Fondation Alwaleed Philanthropies, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, ainsi que des partenaires privés et institutionnels (Absolute Return for Kids, Anglo American plc., The Audacious Alliance, la Fondation Children’s Investment Fund, China Merchants Group, Comic Relief, Deutsche Post DHL, la Fondation ELMA pour les vaccins et la vaccination, Girl Effect, The International Federation of Pharmaceutical Wholesalers (IFPW), L’Alliance de la Jeunesse du Golfe, JP Morgan, Le Fonds koweïtien pour le développement économique dans le monde arabe, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation Lions Clubs International, Mastercard, Majid Al Futtaim, Orange, Philips, Reckitt Benckiser, Unilever, UPS et Vodafone).

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

Contacts presse

James Fulker

James Fulker
Gavi
+41 79 429 5505
+41 22 909 2926

  Fred Tissandier

Frédérique Tissandier
Gavi
+41 79 300 8253
+41 22 909 2968

Related content

2021-2025 Plan d’investissement Gavi

Le Plan d'investissement décrit comment Gavi fournira l’ensemble de services de prévention le plus complet, le plus efficace et le plus économique de toute l'histoire.

Abonnez-vous à notre infolettre