Gavi logo GVS20 logo

 

ukaid logo
  • Le Sommet mondial sur la vaccination organisé par le Royaume-Uni a permis de collecter 8,8 milliards de dollars US auprès de 31 gouvernements donateurs et 8 fondations, entreprises et organisations, pour vacciner 300 millions d'enfants et soutenir la lutte mondiale contre la COVID-19

  • Par ailleurs, 567 millions de dollars US ont été recueillis pour un nouveau mécanisme de financement innovant qui permettra aux pays à revenu faible et intermédiaire d’avoir accès aux vaccins contre la COVID-19

  • Déclaration de Boris Johnson : « Ensemble, nous nous dressons pour accomplir la plus grande œuvre collective de toute notre existence - le triomphe de l'humanité sur la maladie, maintenant et pour les générations à venir. »

Londres, le 4 juin 2020 – Les dirigeants du monde entier ont promis 8,8 milliards de dollars US pour Gavi, l'Alliance du Vaccin, dépassant de loin l'objectif de 7,4 milliards de dollars US (environ 6 milliards de livres sterling).

Ce financement permettra de vacciner, d’ici la fin de 2025, 300 millions d'enfants supplémentaires vivant dans les pays les plus pauvres de la planète, contre des maladies telles que la rougeole, la poliomyélite et la diphtérie. Il permettra également d’aider les systèmes de santé à résister à l'impact de la COVID-19 et à maintenir les infrastructures nécessaires pour déployer à l’avenir le vaccin contre le coronavirus à l'échelle mondiale.

Ces engagements ont été pris lors du Sommet mondial sur la vaccination 2020 organisé par le Premier ministre britannique Boris Johnson. Les représentants de 62 pays, dont 42 chefs d'État, se sont joints aux dirigeants d’organisations mondiales de santé publique, du secteur privé, de l’industrie du vaccin et d’organisations de la société civile pour aider l'Alliance du Vaccin à protéger près de la moitié des enfants de la planète contre des maladies meurtrières évitables.

Gavi, l'Organisation mondiale de la Santé et l'UNICEF ont alerté le monde sur le fait que 80 millions d'enfants de moins d'un an sont menacés de maladie en raison de l'interruption de programmes de vaccination vitaux à cause du coronavirus.

Le Royaume-Uni reste le plus grand donateur de l'Alliance du Vaccin, avec des promesses de dons équivalant à 330 millions de livres sterling par an sur les cinq prochaines années. Parmi les autres grands donateurs figurent la Fondation Bill et Melinda Gates, la Norvège, l'Allemagne et les États-Unis. Huit pays ont fait pour la première fois une promesse de don à Gavi, à savoir le Bhoutan, le Burkina Faso, le Cameroun, la Finlande, la Grèce, la Nouvelle-Zélande, l’Ouganda et le Portugal.

Ce nouveau soutien permettra non seulement de contribuer à la vaccination systématique contre les maladies infectieuses de centaines de millions d'enfants vivant dans les pays à faible revenu, mais aussi d’aider ces pays à affronter la pandémie de coronavirus en renforçant leurs systèmes de santé et de distribution des vaccins.

« C’est un honneur pour la Grande-Bretagne d’avoir accueilli ce sommet aujourd'hui, », a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson. « Vous pouvez compter sur notre pleine et entière contribution alors qu'ensemble nous nous dressons pour accomplir la plus grande œuvre collective de toute notre existence : le triomphe de l'humanité sur la maladie, aujourd'hui et pour les générations à venir. Alors que nous faisons aujourd’hui le choix de l’unité et de forger la voie de la coopération mondiale, le moment est également venu de réaffirmer notre détermination commune à trouver un vaccin pour vaincre le coronavirus. »

« Pour vaincre la pandémie de COVID-19, le monde a besoin de plus qu'une avancée scientifique », a poursuivi Bill Gates, coprésident de la Fondation Bill & Melinda Gates. Ce dont il a besoin, c’est d'une générosité sans précédent. Et c'est ce que nous constatons aujourd'hui, avec la mobilisation des dirigeants du secteur public aussi bien que du secteur privé, unis dans leur soutien à Gavi – et nous apprécions particulièrement la détermination du Premier ministre Boris Johnson. Lorsque les vaccins contre la COVID-19 seront prêts, le monde entier pourra y avoir accès, grâce à ce financement et cette coordination mondiale. »

Au cours des cinq prochaines années, nous allons également assister à la plus grande opération d'investissement dans la vaccination jamais réalisée par les pays à faible revenu.

Les pays soutenus par Gavi vont contribuer à hauteur de 3,6 milliards de dollars US à l’achat des vaccins, soit plus du double de leur contribution pour la période 2016-2020 et plus de 40 % du coût total de l’approvisionnement en vaccins de ces pays. Ils devraient également investir autour de 6 milliards de dollars US dans leurs services de vaccination au cours de la même période. Le désastre économique causé par la pandémie de COVID-19 pourrait toutefois remettre en question ces prévisions.

Les initiatives de Gavi pour façonner le marché de façon que les vaccins essentiels soient plus abordables ont permis de réduire de 21 % le coût de la vaccination complète d’un enfant avec le vaccin pentavalent et les vaccins contre le pneumocoque et contre le rotavirus, qui est passée de 20,01 dollars en 2015 à 15,90 dollars en 2018.

« La pandémie de COVID-19 est venue nous rappeler brutalement que nous devons donner la priorité à la santé », a reconnu Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso. « Mais si nous ne parvenons pas à maintenir les acquis en matière de vaccination, nous risquons de voir resurgir des maladies meurtrières comme la rougeole, la fièvre jaune et la poliomyélite. En collaborant pour assurer la survie et la prospérité des populations du Burkina Faso, de l’Afrique et du monde, nous allons écrire ensemble les plus belles pages de notre histoire commune. »

Sur montant total mobilisé, 0,9 milliard de dollars correspondent à des promesses à long terme en faveur de la Facilité internationale de financement pour la vaccination (IFFIm), auxquels on pourra avoir recours en cas de besoin pour lever immédiatement des fonds sur les marchés de capitaux.

« Alors que le monde entier se bat contre le coronavirus, le Sommet mondial sur les vaccins organisé aujourd’hui au Royaume est un superbe exemple de ce que nous pouvons accomplir lorsque nous nous mobilisons tous ensemble », a reconnu Anne-Marie Trevelyan, secrétaire britannique au Développement international. « Nous savons que les vaccins, ça marche, et je suis incroyablement fière que nous ayons dépassé l'objectif fixé par Gavi de protéger 300 millions d'enfants supplémentaires contre des maladies mortelles grâce à la vaccination systématique. Cela permettra d'arrêter la propagation de l'infection dans le monde entier, maintenant et à l'avenir. »

Les plus grands producteurs mondiaux de vaccin se sont également engagés à fournir les milliards de doses nécessaires pour continuer à augmenter la couverture vaccinale en Afrique et en Asie. L'Alliance du Vaccin est l'un des partenariats public-privé les plus importants et les plus fructueux qui soit, et le secteur privé au sens large a continué à soutenir sa mission avec l’annonce de plus de 70 millions de dollars US de nouvelles promesses de don et de nouveaux partenariats donnant accès à de nouvelles technologies, de nouveaux réseaux et de nouvelles compétences pour aider à résoudre certains des problèmes de santé mondiale les plus difficiles à traiter.

« Merci. Au nom des innombrables vaccinateurs, responsables de la chaîne d'approvisionnement, gestionnaires de programmes et de tous ceux qui travaillent sans relâche chaque jour pour que les enfants des pays vulnérables continuent à recevoir les vaccins susceptibles de leur sauver la vie, merci » a ajouté Dre Ngozi Okonjo-Iweala, présidente du conseil d'administration de Gavi. « Nous avons fait, au cours des vingt dernières années, des progrès incroyables au niveau de l’amélioration de la couverture vaccinale et de la réduction la mortalité infantile en Afrique et en Asie. Ce nouveau financement permet aux pays d’espérer à nouveau que ces progrès pourront être maintenus et consolidés malgré l'impact dévastateur de la COVID-19. L'Alliance va maintenant se mettre au travail pour qu’il en soit ainsi ».

Le Sommet mondial sur la vaccination a également vu le lancement de la Garantie de marché pour les vaccins contre la COVID-19 (AMC Covax), nouveau mécanisme de financement innovant destiné à permettre aux pays à revenu faible et intermédiaire d’avoir accès aux vaccins contre la COVID-19. Il s'agit du premier élément d'un mécanisme mondial visant à garantir un accès équitable aux futurs vaccins contre la COVID-19. 567millions de dollars US ont été réunis aujourd'hui auprès de 12 donateurs sous forme d’un capital d’amorçage pour l'AMC.

« Tandis que nous célébrons ce jour historique, nous devons également nous tourner vers notre prochain objectif : garantir l'accès universel aux vaccins contre la COVID-19 », a ajouté le Dr Seth Berkley, directeur exécutif de Gavi, l'Alliance du Vaccin. « Ce qui n’a été que trop clairement mis en évidence ces derniers mois, c’est que cette maladie ne respecte pas les frontières ; c'est pourquoi ce problème mondial nécessite une solution mondiale. Après le succès obtenu aujourd'hui, nous avons maintenant besoin d'un soutien pour que les personnes les plus vulnérables des pays à revenu faible et intermédiaire – de même que celles des pays à revenu élevé et intermédiaire de la tranche supérieure – aient accès aux vaccins contre la COVID-19. »

Résultats du Sommet mondial sur la vaccination

Outre la mobilisation de 8,8 milliards de dollars US pour la période 2021-25 de Gavi le Sommet sur la vaccination a également été le témoin de l’annonce d'un certain nombre de nouveaux engagements et partenariats pour soutenir la mission de Gavi. Parmi ceux-ci, on peut citer :

Télécharger la liste complète des promesses de dons (en anglais)

L’accroissement de l'offre de vaccin pour les pays les plus pauvres de la planète

  • AstraZeneca est aujourd'hui le premier producteur de vaccin à avoir souscrit à l'AMC Covax de Gavi. Selon les termes d'un protocole d'accord signé aujourd'hui, AstraZeneca garantira 300 millions de doses du vaccin contre la COVID-19 qu'elle développe en collaboration avec l'université d'Oxford. Ces doses seront fournies quand le vaccin aura obtenu son homologation ou sa préqualification par l’OMS.
  • Engagement historique des producteurs de vaccins MSD, GSK, Innovax, Serum Institute of India (SII) et Walvax à augmenter l'approvisionnement des pays à faible revenu en vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) qui protège contre le cancer du col de l'utérus. Grâce à cet engagement, près de 84 millions de jeunes filles vivant dans les pays les plus pauvres pourraient recevoir le vaccins VPH au cours des cinq prochaines années, ce qui permettrait d'éviter à terme 1,4 million de décès par cancer du col de l'utérus.
  • La nouvelle a été annoncée cette semaine : le Serum Institute of India (SII) est maintenant le troisième fournisseur de vaccins conjugués contre le pneumocoque (VCP) dans le cadre de la garantie de marché (AMC) et le premier producteur de vaccin d’un pays en développement à accéder au marché mondial des vaccins pneumo conjugués. Le fabricant indien fournira chaque année 10 millions de doses aux pays soutenus par Gavi, à seulement 2 dollars US la dose, soit moins de 1,5 % du prix public dans les pays à revenu élevé.

De nouveaux partenariats

  • La Banque européenne d'investissement (BEI), l'UNICEF et Gavi sont en train de concevoir un nouveau mécanisme de garantie de marché pour l’achat des vaccins. Adossé aux comptes de la Facilité internationale de financement pour la vaccination (IFFIm), ce nouvel instrument financier viserait notamment à garantir les obligations financières de Gavi envers l'UNICEF pour l'achat de vaccins pour le compte des pays qu’elle soutient. Ce mécanisme entraînera une augmentation de l'efficacité et permettra à Gavi d'acheter plus de vaccins et de vacciner plus d'enfants.

  • Un protocole d'accord a été signé entre Gavi et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge (FICR), avec l’objectif d’augmenter la couverture vaccinale et d’accroître l’équité dans l’utilisation des vaccins au niveau mondial, pour protéger la planète contre la menace d'épidémies.

Le renforcement de la chaîne d'approvisionnement

  • La Fondation UPS va fournir 3 millions de dollars US en espèces et en services en nature, pour continuer à renforcer la chaîne d'approvisionnement en vaccins essentiels pour les enfants des pays les plus pauvres de la planète. Cette contribution permettra d'obtenir du Matching Fund de Gavi une contrepartie de 2 millions de dollars US, ce qui permettra de développer les initiatives de la Fondation UPS initiées précédemment.
  • La Fondation ELMA pour les vaccins et la vaccination et Nexleaf Analytics vont s’associer à Gavi pour renforcer encore la chaîne du froid pour le transport des vaccins en Tanzanie. ELMA s'engage à verser 1,5 million de dollars US, qui seront complétés par le Matching Fund de Gavi, ce qui portera le montant total à 3 millions de dollars US.

Le soutien au personnel de santé de première ligne

  • Fondation Rockefeller va investir 5 millions de dollars US pour l'adaptation et le développement d'approches innovantes et de technologies numériques qui permettront au personnel de santé de première ligne de riposter à la pandémie de COVID-19 et de maintenir les services de vaccination.

  • Laerdal Global Health et le Laerdal Million Lives Fund s’engagent à apporter un soutien d’un montant de 10 millions de dollars US au personnel de santé de première ligne qui pourra bénéficier de leurs compétences en matière d’élaboration de systèmes de santé et de formation utilisant les technologies numériques de pointe. Ce soutien sera complété par le Matching Fund de Gavi et s’appliquera plus largement au programme de Gavi consacré à l’innovation, par le biais de la plateforme INFUSE.

La numérisation des données de vaccination

  • Airtel Nigeria, premier opérateur de téléphonie mobile au Nigeria, fournira 5,9 millions de dollars en espèces et en services en nature pour le projet E-Reporting, qui permettra de numériser les carnets de vaccination sur papier et de fournir aux agents de santé primaire les outils numériques qui serviront à la collecte précise des données essentielles dans tout le Nigeria. La contribution d'Airtel sera complétée par des liquidités provenant du Matching Fund de Gavi, l’investissement dans ce projet atteignant un montant total de 11,1 millions de dollars US. 
  • Mastercard adaptera sa solution Wellness Pass à la riposte à la pandémie de Covid-19, et contacte son réseau de clients et de détenteurs de cartes de crédit par le biais de sa plateforme de dons en ligne, dans le but de mobiliser pour Gavi plusieurs millions de livres sterling, sachant que le Matching Fund de Gavi apportera un montant équivalent pour les contributions dépassant le million de livres.

La création de la demande de vaccin

  • TikTok s’est engagé à verser 10 millions de dollars US pour aider Gavi à déployer les vaccins contre la COVID-19 à travers l’Afrique quand ils seront disponibles, et pour renforcer les programmes de vaccination systématique. Gavi envisage également de faire appel à Tiktok, à sa technologie, son savoir-faire et sa plateforme en ligne, pour augmenter la couverture vaccinale et accroître la mobilisation en faveur de la vaccination et lutter contre la désinformation. La Fondation Bill & Melinda Gates versera une somme équivalente par l'intermédiaire du Matching Fund de Gavi.
  • Unilever, par le biais de sa marque de savon Lifebuoy, va s’associer à Gavi pour développer son programme maintes fois primé "Safal Shuruaat/ Successful Beginnings ». Ce programme qui se met en place en Inde, associe la promotion du lavage des mains avec du savon et la sensibilisation en faveur de la vaccination. Unilever s'engage à apporter 3 millions d'euros, que Gavi complétera par le biais du Matching Fund, ce qui portera le montant total à 6 millions d'euros. Par ailleurs, Unilever a fait don de près de 2,9 millions de savonnettes Lux au programme de vaccination du Pakistan, pour aider les parents faisant appel aux services de vaccination ainsi que le personnel de santé de première ligne à se protéger des infections.

Des financements supplémentaires pour les vaccins

  • La Fondation de l’United Bank of Africa s'appuiera sur son réseau et son expertise pour collecter 1,5 million de dollars US destinés à financer les programmes de vaccination et à renforcer les systèmes de santé à travers tout le continent africain, à commencer par le Nigeria.
  • Gamers sans frontières (GWB), initiative de la Fédération saoudienne des sports électroniques et intellectuels (SAFEIS), a déjà récolté à ce jour plus de 1,3 million de dollars pour Gavi grâce à un jeu-concours en ligne. Le concours se terminera le 7 juin 2020, et le prix, d’un montant de 10 millions de dollars US, sera versé à des organisations caritatives actives dans la lutte contre la propagation du coronavirus.
  • Reed Hastings, entrepreneur d’envergure internationale, co-fondateur et PDG de Netflix, et Patty Quillin ont promis de verser 30 millions de dollars US pour soutenir la riposte de l'Alliance à la COVID-19 et aider à protéger le monde contre de nouvelles épidémies de maladies infectieuses.

Contacts Presse

Frédérique Tissandier,
Mob: +41 79 300 82 53
Email: ftissandier@gavi.org

James Fulker,
Mob: +41 79 429 55 05
Email: jfulker@gavi.org


Visionez le Sommet mondial sur la vaccination

Abonnez-vous à notre infolettre