TOPICS: COVID-19
Canada flag Gavi logo

 

OMS Burundi logo UNICEF

Bujumbura, le 21 Juillet 2020 – Depuis 2002, deux fois par an, le Burundi organise une semaine dédiée à la santé de la Mère et de l’Enfant (SSME).

Pour cette 1ere édition 2020 de la SSME, qui est couplée avec la Semaine Africaine de la Vaccination (SAV), le Burundi a adapté sa stratégie pour tenir compte des contraintes liées à la pandémie de la Covid-19. 

Afin de limiter les grands rassemblements, la distribution de l’Albendazole et de la vitamine A ainsi que l’identification et référence au centre de santé des enfants non vaccinés ou qui n’ont pas terminé les vaccins requis, seront organisées au sein même des communautés via les Agents de Santé Communautaires. Ces derniers seront appuyés dans cette tâche par les responsables administratifs, dont les chefs des collines et des sous-collines.

Par ailleurs, l’organisation de cette édition met en place des mesures de prévention adaptées telles que le lavage de mains au savon, le respect de la distance physique, le port de masques par les agents de santé communautaires, les équipes de supervision du gouvernement et des partenaires.

« Même dans le contexte de la COVID-19, la continuité de l’accès des enfants aux services de santé essentiels, tels la vaccination et la supplémentation, est très importante pour l’UNICEF », souligne Marjan Montazemi, Représentante Adjointe de l’UNICEF au Burundi.

Cette distribution communautaire de la vitamine A et de déparasitage à l’Albendazole fait partie d’un paquet d'interventions à haut impact pour la survie de l’enfant et le bien-être des femmes enceintes et allaitantes. Cette distribution communautaire suit celle anticipée dans les écoles en prévision de la clôture de l’année scolaire.

La SAV est aussi une opportunité d’offrir, à côté de la vaccination, un paquet d'autres interventions salvatrices à haut impact sur la santé des populations : « La campagne de cette année donne l’occasion de braquer les projecteurs sur ces héros qui mettent au point les vaccins, les délivrent et les reçoivent, en protégeant la santé de tout un chacun, partout. », a déclaré le Dre. Matsidiso Moeti, la Directrice Régionale de l’OMS en Afrique. « Cette réalité n’a jamais été plus factuelle que pendant la pandémie en cours de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). » poursuit-elle.

« Les vaccins peuvent être donnés pendant cette pandémie, à la condition de respecter toutes les mesures de préventions nécessaires, » a souligné Thabani Maphosa, Directeur général des programmes de Gavi, l’Alliance du vaccin. « Il est fondamental que la vaccination continue à protéger la population sinon nous risquons de voir d’autres maladies émerger et d’autres crises de santé publique ravager les communautés. »

Pendant ce mois de juillet 2020 et durant trois jours, le paquet d’interventions qui sera fourni sera composé de : 

  • La supplémentation en vitamine A pour les enfants de 6-59 mois ;
  • Le déparasitage à l’Albendazole pour les enfants de 1-14 ans, les femmes enceintes au 2ème et 3ème trimestre de grossesse ;
  • L’identification de tous les enfants de 0-23 mois ayant raté des rendez-vous pour la vaccination dans le contexte de la COVID-19 et sensibilisation pour leur rattrapage dans la vaccination de routine au niveau de centre de santé le plus proche ;
  • La sensibilisation sur les mesures de prévention de la COVID-19 ainsi que la surveillance communautaire.

Cette édition 2020 de la SSME est soutenue par l’UNICEF, l’OMS, GAVI, l’Alliance du Vaccin et le Gouvernement du Canada.


Pour de plus amples informations

Gavi
Frédérique Tissandier 
Communication
+41 79 300 8253
E-mail: ftissandier@gavi.org

UNICEF Burundi
Donaig Le Du
Cheffe Communication,  
+257 22 20 20 80 
+257 71 81 91 78
E-mail: dledu@unicef.org

OMS Burundi
Dismas Junior BIRARONDERWA 
Chargé de la communication
Tél. +257 79 47 98 98
E-mail: biraronderwaj@who.in 

Abonnez-vous à notre infolettre