Gavi

 

Unicef

 

  • Grâce au nouvel accord d'approvisionnement entre l'UNICEF et le Serum Institute of India (SII), le vaccin conjugué contre le pneumocoque (PCV) est maintenant disponible au prix de 2 dollars US la dose, soit une réduction de 43 % par rapport au prix négocié par Gavi au début de l’AMC

  • SII est maintenant le troisième fournisseur à souscrire au mécanisme de garantie de marché (Advance Market Commitment - AMC) de Gavi, lequel a déjà permis, depuis 2019, de protéger environ 225 millions d'enfants contre la principale cause de pneumonie 

  • Déclaration d’Aurélia Nguyen : « Ce vaccin vital très efficace va pouvoir être abordable pour les pays les plus pauvres de la planète, ce qui témoigne du succès de l’AMC de Gavi pour les vaccins contre le pneumocoque qui a maintenant atteint tous ses objectifs »

Genève, le 16 juin 2020 – Grâce à un nouvel accord d'approvisionnement entre l'UNICEF, partenaire de Gavi en matière d'approvisionnement, et le Serum Institute of India (SII), les pays à faible revenu à travers le monde pourront désormais avoir accès au vaccin antipneumococcique conjugué au prix de 2 dollars US la dose. Ce nouveau tarif représente une réduction de 43 % par rapport au prix de 3,50 dollars US obtenu par Gavi au début de l’AMC.

Cet accord d'approvisionnement est le huitième à s’inscrire dans le cadre du mécanisme de garantie de marché (Advance Market Commitment, AMC) de l'Alliance du Vaccin, et le premier à impliquer un fabricant d'un pays en développement. En vertu de cet accord, le producteur indien fournira chaque année dix millions de doses de PCV pendant dix ans aux pays soutenus par Gavi.

Le pneumocoque est le principal responsable d’infections pulmonaires graves et une cause majeure de morbidité et de mortalité dans le monde entier. La plupart des décès qu’il entraîne surviennent dans les pays à faible revenu et concernent un nombre disproportionné d'enfants de moins de deux ans. 

L'AMC qui doit prendre fin cette année a été lancée par Gavi en 2009, avec le soutien des donateurs - à savoir l'Italie, le Royaume-Uni, le Canada, la Russie, la Norvège et la Fondation Bill & Melinda Gates. La Banque mondiale, qui a soutenu la conception de l'AMC et codirige sa mise en œuvre avec l'OMS et l'UNICEF, a également fourni un concours financier de 1,5 milliard de dollars sur les engagements à long terme des donateurs de l'AMC.

L’AMC a été conçu pour résoudre un dysfonctionnement exemplaire du marché : les vaccins complexes comme le PCV ne sont généralement disponibles dans les pays à faible revenu, où la charge de morbidité est souvent la plus élevée, que dix à quinze ans après leur introduction dans les pays industrialisés. Le mécanisme de garantie de marché a favorisé la recherche et développement (R&D) axée sur des vaccins adaptés aux contextes épidémiologiques des pays en développement et l’accroissement des capacités de production permettant de répondre à la demande des pays à faible revenu, tout en maintenant un prix par dose abordable.

Dix ans plus tard, les résultats sont éloquents : le vaccin contre le pneumocoque a maintenant été introduit dans 60 pays à faible revenu, avec des taux de couverture de 48 %, c’est à dire supérieurs à la moyenne mondiale de 47 %. Selon les estimations, plus de 225 millions d'enfants auront bénéficié de cette vaccination fin 2020 et plus de 700 000 décès auront ainsi été évités à terme. Au cours de cette période, la garantie de marché a permis d’obtenir une baisse constante du prix des vaccins PCV et, grâce à ce huitième accord d'approvisionnement, elle se termine cette année avec l'entrée d'un nouveau producteur sur le marché. C’est ainsi que les pays soutenus par Gavi peuvent dorénavant bénéficier d'une réduction de prix sans précédent qui, selon les estimations, devrait se traduire par des économies de plusieurs millions de dollars pour le budget consacré aux vaccins par Gavi et par les pays à faible revenu.

« C'est une excellente nouvelle. Ce vaccin vital très efficace va pouvoir être abordable pour les pays les plus pauvres de la planète, ce qui témoigne du succès de l’AMC de Gavi pour les vaccins contre le pneumocoque qui a maintenant atteint tous ses objectifs, » a reconnu Aurélia Nguyen, directrice générale de Gavi pour les vaccins et la pérennité de la vaccination. « Grâce à ce modèle visionnaire, le marché du PCV est sain. L’offre est suffisante pour répondre aux besoins des pays riches et des pays pauvres. En conséquence, des centaines de millions d'enfants sont désormais protégés contre l'une des maladies les plus meurtrières au monde. »

« La pneumonie est la plus meurtrière des maladies infantiles ; elle tue un enfant toutes les 39 secondes. En proposant ce vaccin antipneumococcique conjugué de bonne qualité à un prix abordable, nous pouvons sauver la vie de millions d'enfants, » a annoncé Etleva Kadilli, directrice de la Division des approvisionnements de l'UNICEF. « Notre approche innovante a poussé l'industrie à produire ce vaccin à grande échelle. Résultat : un grand nombre de pays, et notamment les pays à revenu intermédiaire, qui n’avaient pas encore introduit ce vaccin dans leur programme de vaccination systématique en raison de son prix prohibitif, vont pouvoir permettre à TOUS les enfants d’en bénéficier. » 

« C’est incroyable de voir l’énorme impact positif qu’a pu avoir la détermination de Gavi à développer des mécanismes innovants - avec le soutien indéfectible de nos donateurs - sur la vie des enfants les plus vulnérables de la planète », a reconnu Marie-Ange Saraka-Yao, Directrice générale de Gavi pour la mobilisation des ressources, les partenariats avec le secteur privé et les financements innovants. « Ce mécanisme a fait preuve de son efficacité. Il servira désormais de modèle pour permettre aux pays les plus pauvres de la planète d’accéder aux vaccins contre la COVID-19 en même temps que les pays riches, ce qui fait partie intégrante de la lutte mondiale contre cette pandémie. » 

Lors du Sommet mondial sur la vaccination qui s’est tenu la semaine dernière, Gavi a lancé la garantie de marché pour les vaccins contre la COVID-19 (AMC Covax de Gavi). Ce nouvel instrument de financement permettra d’inciter les fabricants de vaccins à produire des quantités suffisantes d'éventuels vaccins COVID-19 et à en assurer l'accès aux pays en développement.


Contacts presse

Abonnez-vous à notre infolettre