Le Conseil d’administration de Gavi renouvelle les mandats de la Présidente et du Directeur exécutif

in page functions

Le Dr Ngozi Okonjo-Iweala et le Dr Seth Berkley vont continuer leur action pour la protection de millions d'enfants contre les maladies évitables par la vaccination

Genève, le 10 juillet 2017 – Le Dr Ngozi Okonjo-Iweala et le Dr Seth Berkley ont été reconduits à l’unanimité dans leurs fonctions respectives de Présidente du Conseil d’administration et de Directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du Vaccin, pour des mandats respectifs de trois et quatre ans.

Grâce au leadership du Dr Ngozi Okonjo-Iweala, nommée en 2016, l'Alliance a pu renforcer son engagement avec les pays en développement, et ses partenaires ont pu intensifier et financer les programmes de vaccination, tout en favorisant les initiatives publiques-privées pour améliorer l'accès aux soins de ceux qui en ont le plus besoin. Le Dr Okonjo-Iweala s’est fait l’avocate de la vaccination, mettant en avant ses bénéfices économiques. Son rôle en tant que Présidente du Conseil d'administration de Gavi a été crucial dans la mise en œuvre de la stratégie 2016-2020, avec l’objectif de vacciner 300 millions d'enfants supplémentaires contre des maladies potentiellement mortelles, et de prévenir ainsi 5 à 6 millions de décès.

« Je suis très honorée de la confiance du Conseil d’administration de Gavi et très heureuse de pouvoir, en tant que Présidente du Conseil, continuer à m’investir pour un objectif aussi enthousiasmant que la protection de la vie de millions d'enfants parmi les plus pauvres du monde par la vaccination, » a déclaré le Dr Ngozi Okonjo-Iweala. « L'accès universel à la vaccination est fondamental pour la santé et la résilience des populations et c’est ce qui leur permettra de développer des économies plus fortes pour faire face aux défis de ce siècle. »

Sous la direction du Dr Seth Berkley, Gavi a amélioré de façon spectaculaire l'accès à la vaccination des enfants les plus pauvres et les plus vulnérables du monde, avec plus d'un demi-milliard d'enfants vaccinés dans les 73 pays les plus pauvres, ce qui a permis de prévenir environ 8 millions de décès. Depuis sa nomination en 2011, les pays soutenus par Gavi ont procédé à environ 250 introductions de vaccins, et le coût total de la vaccination complète d'un enfant avec les vaccins pentavalent, antipneumococcique et antirotavirus a chuté de 43%. Alors que les épidémies de maladies infectieuses continuent de représenter une menace croissante pour la sécurité sanitaire mondiale, le rôle de Gavi dans le financement et la gestion des stocks de vaccins s’est renforcé.

En 2015, le Dr Berkley a mené avec succès la deuxième campagne de reconstitution des ressources de Gavi, en recueillant pour 7,5 milliards de dollars US d’engagements de la part des donateurs pour soutenir la nouvelle période stratégique 2016-2020. Fer de lance de la mobilisation du secteur privé, le Dr Berkley plaide pour le renforcement de l’utilisation des innovations du secteur privé pour améliorer la couverture vaccinale et l’équité dans l’accès à la vaccination. Le Dr Berkley a également lancé plusieurs initiatives visant à promouvoir la pérennité des programmes, l'innovation et l'autonomisation, tout en recentrant l'organisation sur l’efficacité, le renforcement des partenariats en vue d’améliorer la couverture et l'équité, et la mise en place de nouveaux cadres de responsabilisation.

« Je suis à la fois très ému et très fier du soutien unanime du Conseil d'administration de Gavi, » a déclaré le Dr Seth Berkley. « Nous entrons maintenant dans une période critique pour Gavi alors que nous approchons du milieu de la période stratégique 2016-2020 et que la mise en œuvre du programme atteint son apogée. En même temps, Gavi lance son processus d’évaluation à mi-parcours, première étape vers la prochaine campagne de reconstitution des ressources. Je me réjouis de collaborer avec nos partenaires pour définir notre prochaine stratégie et remplir la mission de Gavi, qui est d'assurer l'égalité d'accès aux vaccins qui peuvent sauver des vies. »

Le renouvellement de ces deux mandats fait suite à l’examen approfondi des performances des deux personnalités, dont le bilan s'est avéré excellent, et aussi, en ce qui concerne le Directeur exécutif, de la performance de Gavi depuis sa nomination.

Nomination de Gunilla Carlsson à la vice-présidence du Conseil d'administration de Gavi

Le Conseil d'administration de Gavi a nommé Gunilla Carlsson, ancienne ministre suédoise de la Coopération internationale pour le développement, en tant que Vice-Présidente du Conseil d'administration. Mme Carlsson remplace le Dr Flavia Bustreo, Sous-Directrice générale de l'Organisation mondiale de la Santé pour la santé de la famille, de la femme et de l'enfant.

Mme Carlsson a rejoint le Conseil d'administration de Gavi avant la réunion de reconstitution des ressources de Berlin en 2015, après avoir apporté un soutien décisif à l’organisation la précédente réunion de reconstitution de Londres en 2011. Sa vaste expérience de la politique et des négociations nationales, européennes et internationales et de la mise en œuvre des réformes, ainsi que sa parfaite connaissance des mécanismes capables d’assurer une gestion efficace et responsable des organisations complexes, seront cruciales pour Gavi dans les années à venir.

« Je me réjouis de la décision du Conseil d'administration et j'ai hâte de seconder la Présidente de Gavi dans ses activités visant à renforcer la portée et l'impact de Gavi, » a déclaré Gunilla Carlsson. « Les vaccins sont essentiels non seulement pour améliorer la vie des femmes et des enfants, mais aussi pour rendre autonomes les familles et les communautés en élargissant l'accès aux soins de santé primaires. Je suis également reconnaissante envers le Dr Flavia Bustreo pour son soutien et ses conseils pendant cette période d'expansion remarquable des programmes de Gavi. »

Le Dr Flavia Bustreo, qui reste membre du Conseil d’administration, avait été nommée Vice-Présidente en janvier 2015. Ses efforts inlassables ont aidé le Conseil d'administration de Gavi à rester focalisé sur sa mission et sa vision. Elle a apporté à l'Alliance une expérience inestimable en matière de santé mondiale, en mettant l'accent sur les maladies qui frappent les plus pauvres et les plus défavorisés.

« Je suis extrêmement reconnaissante envers le Conseil d'administration de Gavi pour ces années consacrées à cette mission passionnante de sauver la vie de dizaines de milliers de femmes et d'enfants chaque année, » a déclaré le Dr Flavia Bustreo. « La vaccination est l'un des outils de développement les plus efficaces dont nous disposions. Nous avons fait d'énormes progrès jusqu'à présent, mais nous ne pouvons pas nous arrêter tant que les enfants des pays en développement n'auront pas tous été vaccinés. »

 

close icon

modal window here